Elections en Grèce: Mitsotakis promet de relever son pays après une période "douloureuse"

Le futur Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a promis dimanche de "relever" la Grèce après une période "douloureuse" de crise et de gouvernement Tsipras.

"Un cercle douloureux se referme aujourd'hui", a déclaré le conservateur Kyriakos Mitsotakis, 51 ans, après sa nette victoire aux législatives grecques sur la gauche d'Alexis Tsipras.


►►► Élections en Grèce: la droite de Mitsotakis largement en tête, Tsipras reconnaît sa défaite


Selon un sondage de sortie des urnes, Kyriakos Mitsotakis, 51 ans, remporte les élections avec 40% des suffrages face à son principal adversaire qui n'obtiendrait que 28,5% des voix, marquant le retour des partis traditionnels en Grèce après quatre ans au pouvoir d'Alexis Tsipras, critiqué pour avoir "trahi" ses électeurs pour la poursuite de l'austérité. Celui-ci a reconnu sa défaite.

Félicitations européennes

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a félicité dimanche le dirigeant de la droite conservatrice grecque Kyriakos Mitsotakis pour sa "nette victoire" aux législatives et lui a rappelé qu'il restait "beaucoup à faire" pour redresser son pays.

"Je tiens à vous féliciter pour votre nette victoire aux élections législatives. Vous connaissez mon attachement personnel à la Grèce et à son peuple qui ont tant souffert au cours de la dernière décennie", écrit le président de l'exécutif bruxellois dans un message sur son compte Twitter accompagné d'une copie de la lettre de félicitations. "J'ai pleinement confiance en votre capacité personnelle et en la capacité du peuple grec d'ouvrir un nouveau chapitre plus brillant dans l'histoire de votre pays. Vous pouvez compter sur mon soutien personnel et sur le soutien de la Commission européenne pour y parvenir", a-t-il souligné. "L'un des grands efforts et l'une des réalisations dont je suis fier de la Commission européenne que j'ai eu l'honneur de présider a été d'aider la Grèce à tourner la page de la crise et à se créer un avenir. La Grèce occupe aujourd'hui la place qui lui revient au coeur de l'Europe et de l'euro. Beaucoup a été fait, mais il reste encore beaucoup à faire", a-t-il conclu.

Le commissaire aux affaires économiques Pierre Moscovici a également adressé ses félicitations à Kyriakos Mitsotakis. "Merci à @tsipras_eu qui a beaucoup fait pour son pays et pour l'Europe, félicitations et bon courage à @kmitsotakis pour continuer à redresser l'économie grecque. La @EU_Commission sera toujours aux côtés du peuple grec", a-t-il écrit dans un message sur son compte Twitter. Le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite dimanche soir aux législatives et appelé au téléphone Kyriakos Mitsotakis, le chef du parti conservateur Nouvelle-Démocratie, pour le féliciter de sa victoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK