Elections américaines 2020: Joe Biden est élu, à quoi faut-il s'attendre ? Demandez le programme

Joe Biden président: voici son programme
Joe Biden président: voici son programme - © Drew Angerer - AFP

Ce 3 novembre, les électeurs de la plus grande puissance mondiale se rendent aux urnes pour élire leur prochain dirigeant. Si les résultats ne sont pas encore définitifs, Joe Biden pourrait l’emporter. Il lui faut 270 grands électeurs sur 538 pour remporter un deuxième mandat.

Quelle politique pourrait-il appliquer ? Voici en 8 points le programme du candidat Biden, un démocrate modéré, reflet de cette classe moyenne américaine, des travailleurs toutes races confondues, qui fait souvent référence à ses origines plus modestes en tant que fils de vendeur de voitures.


►►► À lire aussi : Si Donald Trump est réélu, à quoi faut-il s’attendre ? Demandez le programme


Un programme social mais surtout pas socialiste, comme un Bernie Sanders. Joe Biden défend une couverture plus étendue des soins de santé aux Etats-Unis, il a contribué à l’adoption de l’assurance-santé Obamacare lors de sa vice-présidence, et l’investissement dans l’éducation. Il veut aussi renouer avec les alliés traditionnels de Washington et de réintégrer l’Accord de Paris sur le Climat, délaissés par Trump.

La stabilité après le tumulte

  1. CORONAVIRUS : Contrairement à Trump, Joe Biden est en faveur du port du masque qui lui couvre le visage lors de chaque apparition publique. Pendant plusieurs mois, il a mené campagne depuis (la cave de) son domicile afin de limiter ses contacts. Il souhaite un système de dépistage et de traçage à l’échelle nationale. Il veut accélérer le développement de traitements et vaccins. Il ne s’oppose pas à des déconfinements locaux. S’il est élu, il veut réintégrer l’Organisation mondiale de la Santé.
  2. POLITIQUE ETRANGERE : Joe Biden veut restaurer le leadership américain dans le monde en rétablissant les relations internationales, dont l’Otan. Et sur plusieurs sujets, la rupture avec Donald Trump serait flagrante. Il juge que l’ambassade américaine en Israël n’aurait pas dû être déplacée à Jérusalem et s’oppose à l’annexion de territoires palestiniens. Il regrette le retrait des USA de l’accord sur le nucléaire, négocié sous l’ère Obama, qui a conduit l’Iran à reprendre son programme nucléaire. Il ne compte pas dialoguer comme Trump avec le Nord-Coréen Kim Jong Un sans garantie sur la dénucléarisation. Il pourrait réévaluer les tarifs douaniers envers la Chine. Le démocrate se rallie au consensus des services américains de renseignement sur l’ingérence de Moscou en 2016.
  3. ECONOMIE : Joe Biden soutient un salaire minimum de 15 dollars de l’heure. Il souhaite annuler les coupes fiscales instaurées par Trump, pour financer en retour les politiques climatiques, d’enseignement et de santé. Il s’oppose aux coupes dans la sécurité sociale et promet de ne pas imposer plus les personnes touchant moins de 400.000 dollars par an.
  4. JUSTICE SOCIALE : Joe Biden estime que le racisme est institutionnalisé aux Etats-Unis, il veut des mesures pour résoudre les problèmes de disparité raciale dans le système judiciaire, dont la réduction des taux d’incarcération. Il n’est pas en faveur d’un définancement de la police. Le démocrate ne soutient pas la peine de mort.
  5. IMMIGRATION : Joe Biden s’oppose à la construction du mur à la frontière avec le Mexique et se dit prêt à accueillir 125.000 réfugiés lors de sa première année de mandat. Il souhaite réformer le système de visas temporaires.
  6. SANTE : Joe Biden qui a contribué à la mise en place de l’Obamacare compte préserver le système. Il est favorable au financement public de l’IVG et ne souhaite pas de nouvelles restrictions.
  7. CLIMAT : Joe Biden dit clairement que le changement climatique est une "menace existentielle pour l’humanité" et reconnaît la responsabilité humaine à cet égard. Il s’est engagé à ce que les Etats-Unis rejoignent au plus vite l’accord de Paris sur le Climat en cas de victoire électorale. Il assure vouloir se détourner à terme de l’industrie pétrolière et prévoit un plan de 2 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique. Il ne compte pas interdire la fracturation hydraulique ("fracking"), l’exploitation des gaz de schiste, mais bien bloquer la délivrance de nouveaux permis sur les terres appartenant à l’Etat.
  8. ARMES : Joe Biden est en faveur d’une interdiction des fusils d’assaut et soutient l’idée d’un programme de rachat par l’Etat. Le démocrate propose de laisser le choix aux propriétaires d’armes de revendre celles-ci au gouvernement et si pas de les enregistrer. Mais il ne soutient pas une confiscation générale des armes.

Portrait de Joe Biden: JT du 01/11/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK