Election présidentielle en Egypte: les États-Unis "impatients" de continuer à travailler avec Sissi

Le président américain Donald Trump et son homologue Abdel Fattah al-Sissi lors d'une rencontre en 2017.
Le président américain Donald Trump et son homologue Abdel Fattah al-Sissi lors d'une rencontre en 2017. - © MANDEL NGAN - AFP

Les États-Unis sont "impatients de continuer à travailler avec le président Abdel Fattah al-Sissi" après sa réélection en Egypte, "pour faire avancer notre partenariat stratégique", a déclaré lundi le département d'Etat américain dans un communiqué.

Selon la porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert, "les États-Unis sont attachés à leur partenariat fort avec l'Egypte", un des principaux alliés de Washington au Moyen-Orient.

Évoquant les informations faisant état d'"entraves aux libertés d'expression et d'association dans la période précédant les élections", elle a assuré vouloir également "encourager le respect de la protection des droits et libertés fondamentaux".

"Encourager une plus grande ouverture"

Washington entend "encourager" une plus grande ouverture de la "participation politique" pour les Egyptiens et "mettre l'accent sur l'importance de la protection des droits de l'homme et sur le rôle vital de la société civile".

Le président égyptien a été réélu pour un second mandat avec 97,06% des voix, dans une élection sans surprise où son seul adversaire était aussi l'un de ses partisans. Certaines figures de l'opposition ont dénoncé une "mascarade".

Vote du président al-Sissi, ce 26 mars :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK