Election présidentielle américaine: que va-t-il se passer d'ici le 20 janvier ?

Le président élu sera prêt au premier jour de son mandat
2 images
Le président élu sera prêt au premier jour de son mandat - © JOE RAEDLE - AFP

Après la victoire de Joe Biden avec 279 grands électeurs, le candidat démocrate est président "élu". Il a gagné l’élection présidentielle mais n’a pas encore prêté serment et n’est pas encore le président en exercice. Entre l’élection et la date prévue par la constitution pour son entrée en fonction, le 20 janvier à midi, il s’écoule près de deux mois et demi. Mais comment va se dérouler la transition ? Voici un résumé des dernières étapes avant son installation à la Maison blanche.

Normalement, tout se passe en souplesse, même si rien n’est écrit dans la Constitution, mais parfois il y a des accrocs au moment de se transmettre les informations confidentielles et les dossiers sensibles. La transition entre Obama et Trump a été un peu désordonnée, surtout dans les équipes du nouveau venu.

Menace de recours

Les votes dans chaque Etat vont devoir être certifiés. Une formalité qui pourrait cette fois être compliquée par le refus de Donald Trump de reconnaître sa défaite, et sa menace de recours judiciaires mais sans avancer de preuves. C’est principalement le comptage des votes par correspondance qui est visé dans les Etats remportés de peu par Joe Biden. Cela pourrait aboutir devant la Cour suprême des Etats-Unis en dernière instance, il pourrait y avoir des recomptages mais les experts n’imaginent pas que cela puisse modifier le résultat.

Officiellement, l’administration n’a toujours pas entériné la victoire de Joe Biden. Cela peut entraîner des retards dans la transition et paralyser les fonds prévus pour financer la transition.

Pour le président élu, ce refus est juste une "source d'embarras".

Donald Trump pourrait contester jusqu’au bout mais visiblement, ce n’est rien qui puisse impressionner le président élu qui prend toutes les dispositions nécessaires comme si de rien n’était. Son équipe est constituée pour assumer la transition vers le pouvoir dès le 20 janvier. Joe Biden a rassemblé un budget pour financer cela.

Certains membres de l’équipe de transition vont se retrouver dans le cabinet du président Biden, le plus haut niveau de son futur gouvernement. Ceux-là devront passer devant le Sénat qui votera pour approuver ou rejeter leur choix. Et enfin un site officiel de la transition existe, il nous assure que Joe Biden et Kamala Harris sa vice-présidente seront prêts au "Day One".

Celtic et Mogul

Joe Biden est déjà placé sous la surveillance spéciale des services secrets. Il a d’ailleurs un nom de code, c’est "Celtic". C’est lui qui l’a choisi, certainement pour souligner ses origines irlandaises. Kamala Harris a opté pour "Pionneer".

Donald Trump avait pris "Mogul" que le dictionnaire traduit par "personne importante très riche ou très puissante".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK