Egypte: un nouveau journaliste d'Al-Jazira arrêté au Caire

La chaîne de télévision satellitaire qatarie Al-Jazira a annoncé dimanche qu'un nouveau journaliste de son équipe avait été arrêté au Caire, où un de ses collègues est toujours retenu.

Dans un communiqué, la chaîne, dont les activités sont interdites en Egypte depuis le 30 janvier, a précisé qu'Ayman Mohyeldin, un correspondant d'Al-Jazira english, avait "été arrêté par les militaires égyptiens" près de la place Tahrir.

Ayman Mohyeldin est de nationalité américaine, a indiqué un porte-parole de la chaîne à l'AFP.

Al-Jazira a appelé à la "libération immédiate" du reporter, affirmant: "les ingérences dans le travail des journalistes doivent cesser".

La chaîne avait annoncé dimanche que le directeur de son bureau du Caire, Abdel Fattah Fayed, et l'un de ses journalistes, Mohammed Fawi, avaient été libérés.

Un troisième journaliste, arrêté en même temps que le directeur du bureau, Ahmed Yousef, est en revanche toujours retenu par les autorités égyptiennes.

La chaîne, qui couvre largement le soulèvement contre le président Hosni Moubarak, a toujours eu des relations tendues avec le gouvernement égyptien.

Basée au Qatar, Al-Jazira avait annoncé vendredi que des inconnus avaient saccagé son bureau au Caire et détruit ses équipements.

L'ensemble de ses journalistes se sont vu révoquer leur accréditation en Egypte et, au total, depuis le début de la contestation en Egypte, 13 membres de son équipe ont été arrêtés, le plus souvent brièvement.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK