Egypte: un an après le printemps arabe, on passe à l'élection du président

Les Egyptiens vont élire leur président
Les Egyptiens vont élire leur président - © Han Chong (xinhuan)

Plus d'un an après la chute d'Hosni Moubarak, les Égyptiens se rendent aux urnes ces mercredi et jeudi pour désigner son successeur à la tête de l'Egypte. C'est un scrutin déterminant pour l'avenir politique du pays.

C'est un moment important dans l'histoire de l'Egypte. Après six décennies d'un régime militaire, les Egyptiens sont appelés à voter, mercredi et jeudi, pour le premier tour d'une élection historique, un scrutin qui doit désigner un nouveau chef d'État, après la chute du président Hosni Moubarak, emporté en février 2011 par le Printemps arabe. L'élection d'un nouveau président devrait mettre un terme à une transition tumultueuse, gérée par l'armée égyptienne et entachée de nombreuses violences.

Quelques 50 millions d'électeurs doivent choisir parmi douze candidats. La victoire devrait se jouer entre quatre candidats, deux anciens ministres de Moubarak et deux anciens opposants issus des Frères musulmans.

En cas d'absence d'une majorité absolue au premier tour, un second tour est prévu les 16 et 17 juin en faveur de l'un des candidats à l'issue du premier tour.

Nicolas Willems

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK