Egypte: un an après la révolution, un goût amer d'espoirs déçus

La place Tahrir au Caire
La place Tahrir au Caire - © KHALED DESOUKI (AFP)

L'Egypte commémore le début, il y a un an, de la révolte contre Hosni Moubarak, un mouvement durement réprimé avec plus de 850 personnes tuées dans les affrontements. Aujourd'hui, cet anniversaire a des accents d'espoirs déçus.

De nombreux Egyptiens affluent aujourd'hui sur la place Tahrir, dans le centre du Caire, pour marquer le premier anniversaire de la "Révolution du Nil".

Un an après le soulèvement populaire qui a renversé l'ancien dirigeant Hosni Moubarak, l'Egypte se trouve dans un contexte d'incertitudes et de divisions face au rythme du processus de transition politique. Trois forces se présentent comme les dépositaires de la révolution : l'armée, les révolutionnaires et les Frères musulmans.

Tout d'abord, le Conseil suprême des forces armées, qui assure l'intérim dans la nouvelle Egypte, est soupçonné de chercher à s'accrocher au pouvoir. Sous la pression de la rue, les militaires se sont engagés à restituer le pouvoir aux civils, à l'issue de l'élection présidentielle prévue en juin.

Mardi, le président du Conseil suprême des forces armées a fait un geste, en annonçant la levée partielle, à compter d'aujourd'hui, de l'état d'urgence en vigueur depuis 1981.

Pour leur part, les manifestants sont décidés à faire entendre leurs voix. Les militants pro-démocratie ont prévu de converger vers la place Tahrir, épicentre de la contestation.

Enfin, un an après la révolution, les islamistes sont en position de force. Ils sont les grands gagnants des élections législatives. Les Frères musulmans seront aussi présents aujourd'hui dans le centre du Caire. Mais, ils doivent néanmoins jouer les équilibristes, entre les manifestants et une grande partie de la population égyptienne qui aspire à un retour au calme.

Nicolas Willems

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK