Egypte: la rue se demande pourquoi H. Moubarak échappe à la mort

La rue se demande pourquoi Hosni Moubarak échappe à la peine de mort
La rue se demande pourquoi Hosni Moubarak échappe à la peine de mort - © MOHAMMED ABED (AFP)

Un verdict a du mal à passer l'épreuve de la rue: de nombreux Egyptiens ne comprennent pas pourquoi l'ex-Président Hosni Moubarak a échappé à la peine de mort et comprennent encore moins que plusieurs ex-responsables de la sécurité soient acquittés.

Des militants de la première heure appellent à raviver la flamme de la Révolution.

Les grandes notes de la Révolution passent sous l'étouffoir. Il y a d'abord le procès de la répression du début de l'année 2011. Environ 850 personnes avaient perdu la vie dans les affrontements.

Hosni Moubarak et son ancien ministre de l'Intérieur, Habib Al Aldly, sont condamnés à la perpétuité, six anciens chefs de la sécurité sont acquittés. Cinq sont d'ailleurs sortis discrètement de prison.

Pour de nombreuses organisations de défense des Droits de l'Homme, c'est un déni de justice.

En outre, d'autres responsables n'ont pas comparu devant la Justice.

Le parquet a bien interjeté appel mais cela risque de prendre du temps.

Autre note d'espoir écrasée: les deux fils d'Hosni Moubarak, poursuivis pour corruption, sont libérés pour prescription, tout cela sur fond de deuxième tour d'élection présidentielle, où l'alternative offerte, un ancien du régime ou le candidat des Frères musulmans, ne rassure pas.

Des milliers de manifestants sont attendus ce mardi sur la place Tahrir au Caire. Ils demanderont que la musique officielle du pays reste la Révolution originale et non pas une reprise.

Michel Lagase

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK