Egypte: heurts au Caire entre pro et anti-président islamiste

Les partisans de Mohamed Morsi, dans sa croisade face à la justice de son pays, manifestent devant la cour suprême ce vendredi
Les partisans de Mohamed Morsi, dans sa croisade face à la justice de son pays, manifestent devant la cour suprême ce vendredi - © AFP PHOTO/GIANLUIGI GUERCIA

Des heurts ont éclaté vendredi au Caire entre partisans du président islamiste Mohamed Morsi et opposants, les deux parties se lançant des pierres et des cocktails molotov tandis que résonnaient des coups de feu, selon un journaliste de l'AFP.

Ces affrontements, qui ont fait au moins deux blessés selon le journaliste de l'AFP, ont éclaté devant la Cour suprême où des milliers de Frères musulmans s'étaient rassemblés pour réclamer une refonte du système judiciaire.

"Le peuple veut l'assainissement de la justice", avaient auparavant crié des milliers de partisans de Mohamed Morsi qui, depuis son accession au pouvoir en juin, entretient des rapports tendus avec le pouvoir judiciaire.

Cette manifestation avait été appelée par les Frères musulmans alors que le Parlement, dominé par les islamistes, s'apprête à discuter des amendements à la loi judiciaire prévoyant notamment de ramener l'âge de la retraite des juges de 70 à 60 ans. Des juges ont accusé les islamistes d'essayer de se débarrasser ainsi de juges hostiles.

Le mois dernier, un tribunal a rejeté un décret du président Morsi limogeant le procureur général Abdel Meguid Mahmoud, nommé par le président déchu Hosni Moubarak.

Cette cour avait accusé Mohamed Morsi d'avoir outrepassé ses pouvoirs en limogeant le procureur Mahmoud, accusé par les militants de la révolte de 2011 d'être à l'origine de l'insuffisance des preuves présentées par le Parquet dans les procès des responsables de l'ancien régime.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK