Egypte: funérailles du patriarche de l'église copte orthodoxe au Caire

La dépouille de Chenouda III a été exposée à la ferveur des fidèles
La dépouille de Chenouda III a été exposée à la ferveur des fidèles - © GIANLUIGI GUERCIA (AFP)

Les obsèques du patriarche de l'église copte orthodoxe d'Egypte, Chenouda III, ont débuté mardi matin dans la grande cathédrale Saint Marc du Caire, pleine à craquer de fidèles, de religieux et d'officiels.

Chenouda III, qui dirigeait la plus importante église chrétienne du Moyen-Orient depuis quatre décennies, est décédé samedi à l'âge de 88 ans à la suite d'une attaque cardiaque qui s'est ajoutée à d'autres graves problèmes de santé.

La cérémonie a débuté avec une prière du chef de l'église copte d'Ethiopie, le patriarche Abune Paulos venu d'Addis Abeba, au milieu de cantiques en langue copte, un idiome qui n'est plus utilisé que pour la liturgie.

Le cercueil ouvert, laissant voir le visage du défunt surmonté d'une tiare en or, était entouré de nombreux religieux portant la traditionnelle coiffe noire du clergé copte.

Des milliers de personnes étaient également massées à l'extérieur de la cathédrale, brandissant des portraits du patriarche défunt, principale figure d'une communauté inquiète face à la montée de l'islamisme et des violences confessionnelles.

Une journée nationale de deuil a été décrétée par le pouvoir militaire, et la cérémonie était retransmise à la télévision d'Etat. Les Coptes représentent 6 à 10% de la population égyptienne, dans sa grande majorité de confession musulmane sunnite.

Belga
Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK