Ebola: panique ou solidarité chez les voisins de Teresa, l'aide-soignante contaminée

Teresa Romera, l’aide-soignante contaminée par Ebola, est hospitalisée à l’hôpital Carlos III à Madrid. Des journalistes ont réussi à repérer sa chambre depuis un immeuble situé juste en face. Profitant de l’obscurité, cameramen et photographes sont parvenus à la filmer au moment où elle recevait des soins. La patiente porte un masque à oxygène mais semble tout à fait en mesure de se déplacer seule.

Selon les médecins, l’état de santé de Teresa est toujours inquiétant mais il ne s’aggrave pas. Sa situation est suivie heure par heure par les Espagnols, en particulier dans l’immeuble où vit l’aide-soignante. Un petit autel a été installé à son nom, des bougies y brûlent en permanence, une façon de montrer qu’on pense à elle.

Mais d’autres sont plus craintifs : apprenant que leur voisine était contaminée par Ebola, ils se sont tout simplement… enfuis.

Vanessa De Francisco est une voisine de Teresa. Elle constate : "Certaines personnes étaient vraiment très effrayées et ont carrément abandonné leur appartement ou leur maison qui est ici dans le quartier. Mas d’autres essaient de mener une vie normale. Nous promenons nos chiens là où elle promenait son chien…" José Indiano, un autre voisin, relativise les choses : "Je crois que ça va passer…"

Teresa a été contaminée à l’hôpital en soignant un malade d’Ebola. Ses collègues infirmières sont donc parmi les plus inquiètes, mais la tension a baissé d’un cran. "En tant qu’infirmières, nous sommes toutes émues, comme tout le monde dans le pays. Nous avons vraiment l’impression que nous sommes Teresa…", assure l’une d’elles.

Samedi, la famille de Teresa a fait savoir qu’elle envisageait de porter plainte contre le gouvernement espagnol pour négligence.

Gérald Vandenberg

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK