Ebola en RDC: 45 cas, dont 14 confirmés, 25 morts

Le nombre de morts dus à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en République démocratique du Congo (RDC) s'élève à 25, sur un total de 45 cas, dont 14 confirmés, selon un dernier bilan de l'OMS publié vendredi. Le dernier bilan publié jeudi faisait état de seulement trois cas confirmés, sur un total de 44 cas.

L'épidémie est apparue au début du mois de mai dans une zone rurale du nord-ouest de la RDC, avant de se propager à Mbandaka, ville d'environ 1,5 million d'habitants située sur le fleuve Congo et reliée à Kinshasa par de nombreuses liaisons fluviales.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère depuis jeudi que le risque pour la santé publique posé par l'épidémie est "très élevé" au niveau national. Un Comité d'urgence de la même organisation pourrait décider vendredi à Genève que la situation constitue "une urgence de santé publique de portée mondiale".

Entre-temps, la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), qui regroupe six Etats dont cinq sont voisins de la RDC, s'est déclarée vendredi en état de "haute alerte". L'EAC regroupe le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda, le Soudan du Sud, le Rwanda et le Burundi. Aucun cas d'Ebola n'a encore été identifié dans la région, mais "cinq des six États membres de l'EAC partagent une frontière avec la RDC et tous entretiennent des échanges commerciaux avec d'importants trafics transfrontaliers", a rappelé l'organisation.

"Les États membres ont mis en place une série de mesures de sécurité", incluant l'examen rapide de personnes arrivant de la RDC, la mobilisation des personnels de santé, la mise en place et le renforcement des capacités de centres ad hoc, ainsi que la sensibilisation des populations.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK