E. Barak autorise la construction d'écoles en Cisjordanie

Selon ce texte, "ces édifices publics et écoles doivent être construits pour le début de la prochaine année scolaire" en septembre.

Cette décision a été prise alors que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a annoncé mercredi un moratoire de dix mois dans la colonisation en Cisjordanie, afin d'encourager les Palestiniens à reprendre des pourpalers de paix suspendus depuis l'offensive militaire israélienne contre la bande de Gaza l'hiver dernier.

Ce moratoire ne concerne pas la partie orientale de Jérusalem occupée et annexée en 1967, où vivent environ deux cent mille juifs israéliens dans une douzaine de nouveaux quartiers aux côtés de quelque 250.000 Palestiniens.

Benyamin Netanyahu a en outre précisé que trois mille chantiers entamés dans les colonies seraient achevés, et que les édifices publics (synagogues, bains rituels, écoles etc) seraient érigés pour répondre aux besoins de "croissance naturelle" des quelque 330.000 colons juifs installés en Cisjordanie.

Le moratoire annoncé par Benyamin Netanyahu a été approuvé mercredi par le cabinet de sécurité (qui réunit les principaux ministres) et doit être entériné ce dimanche en réunion hebdomadaire du gouvernement.

Les Etats-Unis ont en vain multiplié les pressions pour qu'Israël gèle totalement la colonisation, y compris à Jérusalem-Est, afin de relancer le processus de paix au Proche-Orient.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK