Du sang liquide retrouvé dans un poulain préhistorique de 42.000 ans

Du sang liquide retrouvé dans un poulain préhistorique de 42.000 ans
5 images
Du sang liquide retrouvé dans un poulain préhistorique de 42.000 ans - © North-Eastern Federal University in Yakutsk

Des scientifiques ont découvert du sang sous forme liquide dans la carcasse d’un poulain préservé dans le permafrost sibérien depuis 42.000 années. C’est une première dans le monde paléontologique. Le spécimen serait l’animal issu de l’âge de glace le mieux préservé au monde.

Le poulain a été retrouvé dans le cratère de Batagaika dans le courant de l’année passée. Il avait deux semaines à peine et appartient à la race nommée Lenskaya, éteinte depuis longtemps. Le permafrost a permis de garder l’animal dans un état remarquable. "Le poulain ne montre aucun dégât à sa carcasse, même ses poils sont préservés, incroyablement rare pour une découverte aussi ancienne", explique Semyon Grigoryev, le chef du Musée du Mammouth de Yakutsk.

L’animal était de couleur baie : sa robe était fauve tandis que sa queue et sa crinière étaient noires. "Avoir des poils préservés est une autre grande nouvelle. Auparavant, les chevaux aussi anciens étaient retrouvés sans poils."

Bien préservé à l’extérieur comme à l’intérieur

"L’autopsie a révélé des organes internes en très bon état. Des échantillons de sang liquide ont été prélevés dans les vaisseaux du cœur. Les tissus musculaires ont gardé leur teinte rougeâtre naturelle", explique Semyon Grigoryev. "Nous pouvons maintenant affirmer que c’est l’animal issu de l’âge de glace le mieux préservé au monde."

Possibilité de clonage

Depuis la découverte, c’est deux équipes de scientifiques, l’une de l’université de Yakutsk et l’autre de la Sooam Biotech Research Foundation, une organisation coréenne spécialisée dans le clonage, qui travaillent en collaboration dans l'espoir de ressusciter l'espèce.

L’équipe a déjà confirmé à The Siberian Times qu’ils étaient "confiants du succès" d’une opération de clonage qui permettrait de ramener la race d’équidé au monde. Le projet serait dans un tel état d'avancement qu'ils sont déjà à la recherche d’une jument pour "le rôle historique de donner naissance à l’animal qui signerait le comeback de l'espèce".

Le retour du mammouth laineux

Ces mêmes scientifiques travaillent également sur le clonage du mammouth laineux pour lequel du sang liquide avait aussi été retrouvé. Les recherches menées sur le poulain pourraient servir de base à cette expérimentation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK