Double journée de manifestation en Espagne

Nouvelle journée de manifestation en Espagne ce samedi autour de la question de l’indépendance de la Catalogne. L’extrême-droite s’est réunie à Madrid, tandis qu’à Barcelone, une foule vêtue de blanc, ni pour ni contre l’indépendance de la Catalogne, a demandé avant tout le dialogue.

Le parti d’extrême-droite Vox a appelé au maintien de l’unité de l’Espagne. Le parti nouvellement arrivé sur la scène politique se pose en seul rempart contre les indépendantismes. Santiago Abascal, le leader du parti, affirme : "Nous avons vu que seul Vox osait faire face au coup d’état du séparatisme. Tout le monde tourne autour du pot, avec des dialogues, des sarcasmes, de vieilles formules ratées".

Pendant ce temps, à Barcelone, des manifestants ont défilé en blanc pour réclamer quant à eux le dialogue. Ni pour ni contre l’indépendance, bien au-delà. "Nous sommes d’abord des personnes qui sont fatiguées qu’il n’y ait aucune possibilité de dialogue, que nos politiques ne fassent pas quelque chose de simple comme s’asseoir et dialoguer. On en a assez que cette société soit absolument divisée", témoigne Alan Barros, l’un des manifestants.

En Espagne, et spécialement en Catalogne, les manifestations se succèdent les unes aux autres.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK