Données personnelles: l'UE demande des "clarifications" à Facebook

L'UE va demander des "clarifications" à Facebook après des révélations sur l'exploitation des données personnelles de millions d'utilisateurs du réseau social par l'entreprise Cambridge Analytica, impliquée dans la campagne électorale de Donald Trump
L'UE va demander des "clarifications" à Facebook après des révélations sur l'exploitation des données personnelles de millions d'utilisateurs du réseau social par l'entreprise Cambridge Analytica, impliquée dans la campagne électorale de Donald Trump - © KAREN BLEIER

La Commission européenne va demander des "clarifications" à Facebook après des révélations sur l'exploitation des données personnelles de millions d'utilisateurs du réseau social par l'entreprise Cambridge Analytica, impliquée dans la campagne électorale de Donald Trump.

"Horrifiant, si confirmé. Les données personnelles de 50 millions d'utilisateurs de Facebook pourraient être si facilement mal gérées et utilisées à des fins politiques", a réagi dimanche soir Vera Jourova, la commissaire en charge de la protection des données personnelles, sur son compte Twitter.

"Je demanderai des clarifications à Facebook pour mieux comprendre ce problème", a ajouté Mme Jourova, qui se rend aux Etats-Unis à partir de lundi, disant ne pas vouloir "de cela dans l'UE".

Cambridge Analytica suspendu

Facebook a récemment annoncé avoir "suspendu" Cambridge Analytica, une entreprise d'analyse de données qui avait travaillé pour la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016, et accusée d'avoir recueilli sans leur consentement les informations personnelles de millions d'usagers du réseau social.

Filiale américaine de la société britannique de marketing ciblé SCL, Cambridge Analytica avait travaillé pour la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et est connue pour avoir fourni, pendant la campagne du groupe pro-Brexit Leave.EU, des solutions de collectes de données et de ciblage d'audience.S

Sujet dans notre JT 13h de ce mardi 20 mars:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK