Donald Trump obligé de rembourser plusieurs dizaines de millions de dollars prélevés à ses sympathisants, à leur insu

Donal Trump obligé de rembourser plusieurs dizaines de millions de dollars prélevés à ses sympathisants, à leur insu
Donal Trump obligé de rembourser plusieurs dizaines de millions de dollars prélevés à ses sympathisants, à leur insu - © ALEX EDELMAN - AFP

L’équipe de campagne de Donald Trump a allégé les comptes en banque de ses sympathisants de plusieurs millions de dollars complètement à leur insu. Ils croyaient contribuer à la campagne de réélection de l’ancien président américain par une donation en ligne unique, qui s’est révélée récurrente. Et les plaintes s’accumulent auprès des banques et des sociétés de cartes de crédit, comme le révèle le New York Times.

En septembre, la campagne de Trump s’est retrouvée en manque de financement et a lancé un appel aux dons, auxquels ont répondu de nombreux partisans du républicain.

60 millions déjà remboursés

"Ce sont des bandits !", témoigne Victor Amelino, un Californien de 78 ans dans le New York Times. Il pensait faire un don de 990 dollars, mais le prélèvement a été fait sept fois de plus, pour près de 8000 dollars. "Je suis à la retraite. Je n’ai pas les moyens de payer tout ce foutu argent", lance-t-il.

Sans s’en apercevoir, ce donateur a en fait donné son accord à un ordre permanent hebdomadaire. L’équipe de Trump a en effet modifié discrètement le module de donation en ligne, faisant de l’option récurrente la formule par défaut.


►►► A lire aussi : Truquée, l’élection américaine ? "Les gens raisonnables ne pouvaient pas le croire", selon l’ex avocate de Donald Trump !


Pour une donation unique, il fallait décocher une case perdue au milieu des petits caractères. Une pratique connue dans le marketing et légale mais peu éthique aux yeux des associations américaines de consommateurs.

Les victimes sont nombreuses. L'équipe de Trump a déjà dû rembourser 64 millions de dollars, un dixième de tout ce qu’elle a pu récolter. Et selon le New York Times, pour restituer cette somme, l’ancien président a lancé un nouvel appel aux fonds, destiné, selon lui, à financer ses actions en Justice contre les fraudes électorales qu’il dénonçait.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK