Donald Trump : "Joe Biden va être votre président parce que quelques personnes ne m'aiment pas"

Donald Trump risque de rater la présidence des Etats-Unis parce que "quelques personnes ne m'aiment pas, peut-être"
Donald Trump risque de rater la présidence des Etats-Unis parce que "quelques personnes ne m'aiment pas, peut-être" - © Bernd von Jutrczenka - BELGAIMAGE

Le président américain Donald Trump a récemment accordé une longue interview à la chaîne Fox News. Pendant près de 45 minutes, l’homme fort des Etats-Unis a répondu aux questions du journaliste et de citoyens présents dans le public. Il a notamment abordé la prochaine élection présidentielle. Face à lui en novembre prochain, il y aura Joe Biden, candidat du parti démocrate.

La popularité de Donald Trump au plus bas

Et il faut bien avouer qu’à quelques mois de ce scrutin, Donald Trump ne fait pas l’unanimité. Sa popularité est au plus bas. Selon un récent sondage, 40% de répondants soutiennent l’actuel président, contre 58% qui ne le soutiennent pas. Un Américain sur deux "désapprouve fortement" le "travail que fait Trump".

Alors, dans cette interview à la chaîne américaine, le président a reconnu que son opposant pourrait être élu président en novembre prochain "parce que quelques personnes ne m’aiment pas. Vous savez, tout ce que je fais, c’est mon job", s’est apitoyé le milliardaire avant de rappeler que son mandat avait été très florissant, selon lui, jusqu’à l’arrivée de la "peste chinoise", dixit Donald Trump. "Nous avons eu les meilleurs chiffres du travail que nous n’avons jamais eu, la meilleure économie et le meilleur marché financier", a expliqué le président américain.

Quelques secondes avant, Donald Trump n’avait pas manqué d’égratigner Joe Biden. "C’est incroyable ce qu’il se passe. Personne ne l’entend. Dès qu’il parle, il ne sait pas mettre deux phrases ensemble. Je ne veux pas être gentil ou méchant, mais l’homme ne sait pas parler."

A la veille de cette interview et de ces commentaires peu élogieux, Joe Biden avait vivement critiqué son adversaire le qualifiant d’"enfant" pour sa gestion de la crise du Covid-19.

Le président est "comme un enfant qui ne peut pas croire que cela lui soit arrivé – tous ses gémissements et son apitoiement", a déclaré Joe Biden, lors d’un meeting de campagne.

"Cette pandémie ne lui est pas arrivée. Elle nous est arrivée à tous. Et son travail n’est pas de se plaindre. Son travail est de faire quelque chose. De diriger ", a précisé l’ancien vice-président américain, relayé par ABC News.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK