Donald Trump interdit aux ambassades d'afficher un drapeau LGBT. Résultat: elles font l'inverse

Donald Trump interdit aux ambassades d’afficher un drapeau LGBT. Résultat: elles font l’inverse
2 images
Donald Trump interdit aux ambassades d’afficher un drapeau LGBT. Résultat: elles font l’inverse - © Capture d'écran de la vidéo de l'ambassade américaine du Chili

Outre-Atlantique, le mois de juin est considéré comme " le mois des fiertés ", un mois où la liberté de l’orientation sexuelle est mise à l’honneur. Depuis Obama, les ambassades américaines à travers le monde en profitaient pour soutenir la cause. Mais ça n’a pas l’air de plaire à Donald Trump, qui a décidé d’interdire tout drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT, sur les ambassades américaines à l’étranger.

Et on tombe là en plein dans ce qu’on appelle l’effet Streisand (c’est-à-dire quand on cherche à minimiser ou passer sous silence quelque chose, il se passe l’inverse et ça s’accentue). Plusieurs ambassades ont effectivement décidé de désobéir à Donald Trump en affichant ouvertement un drapeau LGBT et à communiquer là-dessus.

Corée, Inde, Chili, Népal… Autant de pays où les ambassades américaines ont marqué leur désaccord. Soit en affichant le drapeau sur le bâtiment (le mât où le drapeau américain est situé est formellement interdit), soit sur les sites web ou comptes de réseaux sociaux de ces mêmes ambassades.

 

Barack Obama avait pour sa part autorisé les ambassades à afficher leur soutien à la cause LGBT. Mais pour Donald Trump, c’est aller trop loin.

En Allemagne, la demande a été acceptée à une condition : il faut que le drapeau soit " le plus loin possible de l’ambassade " ("The pride flag will be on as many places as it can at the Embassy", a déclaré le porte-parole de l’ambassade).

Par le passé, Donald Trump a affirmé soutenir la communauté LGBT, mais, dans les faits, celle-ci s’estime souvent victime d’un retour en arrière. D’ailleurs, le gouvernement américain a décidé de faire demi-tour sur la question de l’autorisation des personnes transgenres dans l’armée, considérant qu’il y aurait un risque pour l’efficacité de l’armée américaine.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK