Donald Trump et Kim Jong Un sont à Singapour: début des réunions de travail

Pyongyang aura un cortège officiel de 22 véhicules, contre 30 pour les Etats-Unis. c'est à qui aura la plus longue file de voitures.
2 images
Pyongyang aura un cortège officiel de 22 véhicules, contre 30 pour les Etats-Unis. c'est à qui aura la plus longue file de voitures. - © ADEK BERRY - AFP

Le Président américain a atterri dimanche, quelques heures après le dirigeant nord-coréen. La rencontre historique entre les deux chefs d’Etat aura lieu mardi. Mais les délégations nord-coréenne et américaine doivent déjà se retrouver aujourd'hui, pour une réunion de travail. Tout laisse donc à penser que le sommet a déjà commencé. Que ce soit par des symboles ou des réactions interposées.

L’arrivée des deux protagonistes a été soigneusement pensée: pour le leader nord coréen, ça a finalement été un trajet réalisé sur Boeing américain d’une compagnie chinoise. La Chine a longtemps été l’alliée de la Corée du Nord, et son lien avec le reste du monde. Si elle n’a pas pu montrer l’avion présidentiel sur le tarmac de Singapour, Pyongyang a tout de même voulu impressionner avec son cortège officie de 22 véhicules, dont de nombreux acheminés de Corée, avec des cameramen embarqués qui filment par les toits ouvrants. Ce n’est finalement ‘que’ huit voitures de moins que celle de la suite présidentielle américaine.

Singapour a aussi été témoin d’un premier moment symbolique déjà, avec cette rencontre bilatérale entre Kim Jong Un et le premier ministre de Singapour Lee Hsien Loong. Poignée de main et sourires devant les flashes de la presse étrangère: voilà qui normalise un peu l’image de chef d’état isolé et controversé de Kim Jong Un. D’autant plus que cette même rencontre entre Donald Trump et le chef du gouvernement singapourien n’aura lieu que demain.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK