Donald Trump dit souhaiter un nouveau sommet avec Kim Jong Un

Depuis le sommet historique en juin à Singapour entre les dirigeants nord-coréen Kim Jong Un et américain Donald Trump, leurs relations patinent
Depuis le sommet historique en juin à Singapour entre les dirigeants nord-coréen Kim Jong Un et américain Donald Trump, leurs relations patinent - © Korea Summit Press Pool, MANDEL NGAN

Le président américain Donald trump va-t-il rencontrer une seconde fois le leader nord-coréen Kim Jong-un? Les deux dirigeants en ont exprimé le souhait. Dans son discours de nouvel an, Kim Jong-Un a exprimé sa frustration face au manque de progrès réalisé depuis leur sommet historique, il y a un an. Il a même menacé de changer voie. Donald Trump vient de lui répondre.

Donald Trump a déclaré mardi qu'il avait hâte de tenir un nouveau sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, comme souvent, c'est par un message sur Twitter que le président américain a réagi : "J'ai moi aussi hâte de rencontrer le président Kim qui réalise très bien que la Corée du Nord possède un formidable potentiel économique !" Donald Trump avait déjà exprimé le souhait d'un nouveau sommet avec le dirigeant nord-coréen dès le début de cette année 2019.

Leur première renconte historique à Singapour s'était conclu par une déclaration en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Mais le texte est rédigé en termes vagues. Peu de progrès ont été enregistrés depuis lors.

Lors de son discours de nouvel an, Kim Jong Un a souligné son engagement à ne plus fabriquer, tester, utiliser ou partager des armes nucléaires. Mais il a sévèrement critiqué l'attitude américaine : "Je suis prêt à rencontrer à nouveau le président américain à tout moment. Je ferai des efforts pour obtenir des résultats applaudis par la communauté internationale. Cependant, Si les Etats-Unis continuent de violer leurs promesses et d'abuser de notre patience en poursuivant les sanctions et la pression sur notre République, alors nous pourrions devoir chercher une autre façon de protéger la souveraineté et les intérêts de notre pays et d'établir la paix et la stabilité dans la péninsule de Corée."

Une autre façon de protéger sa souveraineté, pour Kim Jong-Un, serait de reprendre une escalade militaire. D'après les spécialistes, le dirigeant nord-coréen attend surtout des retombées économiques en récompense de son attitude d'ouverture envers son voisin du sud, et en particulier la levée des sanctions internationales. Une levée peu probable, tant que la Corée du Nord conserve son arsenal nucléaire.

Washington exige une dénucléarisation "totalement vérifiée" du Nord avant toute levée des sanctions, alors que Pyongyang accuse les Etats-Unis d'exiger son désarmement unilatéral sans faire de concessions.

Archives : Journal télévisé 12/06/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK