Souhaiter un joyeux anniversaire à Donald Trump et lui offrir vos données personnelles

Donald Trump a dépensé près d'un millions de dollars pour se souhaiter un joyeux anniversaire
Donald Trump a dépensé près d'un millions de dollars pour se souhaiter un joyeux anniversaire - © SAUL LOEB - AFP

Ce 14 juin, le président américain célébrait son 73e anniversaire. Pour marquer l’occasion, Donald Trump a dépensé près d’un million d’euros sur environ 10.000 publications sponsorisées sur Facebook durant plus de cinq semaines, comme le souligne Vice News. Au-delà de ce montant relativement élevé, la manœuvre représente une vraie démarche électorale alors que se profilent déjà les élections de 2020 aux Etats-Unis et que le président Trump est candidat à sa propre succession.

Dépêchez-vous ! L’anniversaire du président Trump est demain ! Il lira les noms de chaque supporter qui signe cette carte. Verra-t-il votre nom ?

Voilà en substance ce qu’affichait ce message qui circulait sur les réseaux sociaux plusieurs jours avant que le 45e président des Etats-Unis ne fête son anniversaire. Cette initiative qui semble a priori assez banale, est loin d’être innocente puisqu’elle permet à l’équipe de campagne de Donald Trump de collecter de précieuses informations personnelles.

"Cette stratégie numérique, à l’image des cartes d’anniversaire, est un excellent moyen de réengager les fans, de rafraîchir votre liste de diffusion et de développer une relation plus personnelle avec votre base de donateurs existante", a déclaré Michael Duncan, stratège numérique membre pour le parti républicain au Times.

Ces "data" servent principalement à grossir les listes d’électeurs et rafraîchir les informations déjà rassemblées en vue de soulever des fonds pour le reste de la campagne qui a déjà débuté en Amérique. "Les publicités Facebook sont une source précieuse pour la construction de votre base de données. Plus vous en avez, plus vous collectez d’argent en ligne", confirme également Eric Wilson, autre stratège du numérique républicain.

Le président ne s’est d’ailleurs pas contenté de faire passer l’information tout seul puisque de nombreux membres de sa famille, dont ses fils Eric et Donald Trump Jr., ont largement fait passer le message sur leurs différentes plateformes. La manœuvre a également été répétée pour l’anniversaire de la First Lady Melania Trump alors que son anniversaire est prévu… le 26 avril.

Ces données jouent un rôle essentiel dans la stratégie numérique comme l’expliquait Brad Parscale, responsable de la campagne digitale de Trump pour 2020. "Lorsque vous décidez de briguer la présidence des États-Unis, vous disposez désormais de données corrélées avec les données des consommateurs, associées à l’historique des électeurs, associées à des données de sondage très complètes provenant de tout le pays". Selon lui, l’équipe digitale de Donald Trump souhaite rassembler les informations personnelles d’entre 40 à 60 millions d’Américains d’ici l’élection présidentielle prévue en novembre 2020.

Les seniors visés

En analysant le calibrage de ces publications, il en ressort que ce sont principalement des personnes âgées de 55 ans ou plus qui sont ciblées par ces cartes d’anniversaire. Ce segment démographique avait joué un rôle important dans l’élection de Donald Trump avec plus de 53% des personnes âgées de 50 et plus qui ont voté pour lui en 2016. Ce ciblage semble d’autant plus logique lorsque l’on sait que les internautes âgés de plus de 65 ans ont tendance à partager plus de fausses informations sur Facebook que les utilisateurs plus jeunes, selon une étude américaine.

A en croire les chiffres rassemblés par l’organisme Bully Pulpit, Donald Trump et son équipe ont déjà dépensé plus que n’importe quel autre candidat démocrate en publicité sur Facebook, une stratégie qui avait déjà fait ses preuves pour le camp républicain durant la campagne de 2016. Depuis le début de l’année, ce n’est rien de moins que 9.5 millions de dollars qui ont été dépensés par l’équipe digitale de Trump, plus de 3 millions pour Google et 6 millions pour Facebook. Le montant dépensé uniquement pour les cartes d’anniversaire s’élève à 725.000 dollars.

En mai 2019, Donald Trump avait déjà dépensé plus de 5 millions de dollars en publications sponsorisées sur les réseaux sociaux, soit plus que tous les autres candidats démocrates réunis. Lorsque le candidat Joe Biden est rentré dans la course, l’écart entre montants dépensés s’est toutefois réduit. Aux Etats-Unis, la course à la Maison Blanche se joue plus que jamais sur Internet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK