Disparition du journaliste Khashoggi: Trump promet un "châtiment sévère" si Ryad est responsable

Donald Trump
Donald Trump - © NICHOLAS KAMM - AFP

Le président américain Donald Trump a estimé que l'Arabie saoudite pourrait être derrière la disparition du journaliste Jamal Khashoggi et que si tel était le cas, son pays infligerait un "châtiment sévère" au royaume, tout en continuant d'exclure une limitation des ventes d'armes.

"Pour l'instant, ils démentent (leur implication) et la démentent vigoureusement. Est-ce que ça pourrait être eux? Oui", a dit le président dans un entretien à la chaîne CBS, enregistré jeudi et diffusé samedi.

Si l'Arabie saoudite s'avérait effectivement responsable, il y aurait "un châtiment sévère", a-t-il ajouté dans cet entretien dont la totalité sera diffusée dimanche soir.

M. Trump a affirmé que le sujet était particulièrement important "parce que cet homme était journaliste".

Mais, interrogé sur les options envisagées, le président américain a dit ne pas être partisan d'une limitation des ventes d'armes au royaume, ce qu'il avait déjà dit précédemment.

"Je vais vous donner un exemple, ils commandent des équipements militaires. Tout le monde à travers le monde voulait cette commande. La Russie la voulait, la Chine la voulait, nous la voulions. Nous l'avons eue, et nous l'avons eue entière", a-t-il dit.

"Je vais vous dire ce que je ne veux pas faire. Boeing, Lockheed, Raytheon, je ne veux pas nuire aux emplois. Je ne veux pas perdre une commande pareille", a-t-il ajouté, estimant qu'il y avait "d'autres moyens de punir".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK