Disparition du Belge Théo Hayez en Australie : "Nous n'avons aucune piste"

En Australie, les recherches se poursuivent pour retrouver Théo Hayez. Ce jeune Belge de 18 ans a été aperçu pour la dernière fois alors qu’il quittait une boîte de nuit à Byron Bay, le 31 mai. Depuis, sa famille est sans nouvelles de lui, ce qui l’inquiète très fort. Sa cousine, Lisa Hayez, était partie deux mois avant lui en Australie. Suite à l’annonce de sa disparition, elle s’est rendue à Byron Bay, afin d’aider à retrouver son cousin. Mais la tâche s’annonce compliquée, d’après elle. "Nous n’avons aucune piste, ni même point de départ pour démarrer les recherches, puisque c’est silence total depuis le 31 mai. On marche toute la journée, en regardant partout. Nous sommes en contact de manière constante avec la police locale. D’ailleurs, les policiers ont envoyé un hélicoptère et une équipe spéciale formée aux recherches en forêt ou sur la plage. Donc, ça avance, mais je n’ai que peu d’informations sur l’endroit où Théo pourrait être", explique-t-elle à la RTBF.

Les recherches se concentrent sur la zone de Byron Bay et ses environs pour le moment, car d’après Lisa Hayez, des éléments semblent attester que le jeune homme n’aurait pas quitté cette ville. "Il n’a pas fait usage de sa carte de banque et ses affaires sont toujours ici. Il n’a donc pas pu aller très loin", confie-t-elle. Via Facebook, Lisa Hayez a mobilisé une vingtaine de personnes pour fouiller la zone, en plus de la police. Elle a également réussi à entrer en contact avec des personnes que Théo a rencontré sur place, notamment une personne avec laquelle Théo était le soir de sa disparition. "Cette personne a donné toutes les informations qu’elle avait à la police et a passé la journée aujourd’hui à chercher Théo", explique Lisa.

"Aucun indice sur l’endroit où il pourrait être"

La famille de Théo a prévenu aussi les Affaires étrangères, en Belgique. Ils déclarent faire leur maximum et prendre cette disparition très au sérieux. "Nous sommes en contact avec les autorités australiennes", a assuré le porte-parole des Affaires étrangères, Karl Lagatie, au micro de la RTBF.

"Nous savons que la police locale suit ça aussi de très près. Ils vérifient toutes les pistes possibles et effectuent des recherches dans d’autres zones que Byron Bay, car le jeune homme devait se rendre à Melbourne. Mais, pour le moment, nous n’avons aucune trace sur l’endroit où ce jeune homme pourrait être." Le représentant de l’Ambassade déclare aussi qu’il n’y a pas d’indices témoignant qu’il lui soit arrivé quelque chose de grave.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK