Diplomatie: H. Clinton cherche à contrer l'Iran nucléaire

RTBF
RTBF - © RTBF

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, est en tournée au Moyen-Orient pour renforcer les liens entre les Etats-Unis et le monde arabe et relancer le processus de paix israélo-palestinien. Dimanche, Hillary Clinton était au Qatar où elle a insisté sur l'adoption de nouvelles mesures contre l'Iran.

Pour Hillary Clinton, les Etats-Unis préparent avec leurs alliés de nouvelles sanctions contre l'Iran, des mesures destinées à forcer la République islamique à revenir sur ses "décisions provocatrices" dans le domaine nucléaire. Elle a aussi stigmatisé la répression du régime iranien contre son propre peuple.

La Secrétaire d'Etat américaine s'est exprimée, dimanche à Doha, devant le Forum mondial Islam/Etats-Unis. Pour elle, la Russie semble favorable aux sanctions contre Téhéran.

Au cours de son allocution, Hillary Clinton a également rappelé la position de la Chine qui est le plus récalcitrant des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Hillary Clinton poursuit sa tournée dans le Golfe avec la même volonté d'évoquer le dossier nucléaire iranien. Lors de son étape de ce lundi à Riyad, elle pourrait demander à l'Arabie Saoudite de garantir aux Chinois leurs besoins en pétrole en remplacement de celui que fournit actuellement l'Iran.

Les pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de développer, sous couvert de programme civil, des armes nucléaires.

L'Iran a annoncé mardi dernier le début de la production d'uranium enrichi à 20%. Depuis cette annonce, le Etats-Unis ont à nouveau durci le ton à l'encontre de Téhéran. Le conseiller du président Obama pour la Sécurité nationale a annoncé que les Etats-Unis pourraient présenter dans les prochains jours de nouvelles sanctions à l'ONU.

M.S. avec Nicolas Willems

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK