Deux morts dans une manifestation dans le nord de l'Irak

"Deux manifestants sont morts et 20 autres personnes ont été blessées dans les affrontements", a déclaré le général de la police Sarhad Qader.

Ce bilan a été confirmé par Hussein Ali Faleh, chef du conseil municipal de Hawija (60 km au nord de Bagdad).

Les manifestants protestaient contre la défaillance des services publics, la corruption et le chômage.

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Bagdad vendredi matin et dans d'autres grandes villes du pays, en dépit de la décision des autorités d'interdire toute circulation automobile.

Le Premier ministre Nouri al-Maliki a appelé jeudi à ne pas participer à la manifestation organisée par plusieurs associations via Facebook pour protester contre l'impéritie du gouvernement, en accusant ses organisateurs d'être des partisans de Saddam Hussein et des "terroristes".

Ces décès portent à six le nombre de manifestants tués dans le cadre du mouvement de contestation qui agite l'Irak, à l'instar d'autres pays de la région. Un policier a également été tué.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK