Les deux journalistes français arrêtés au Venezuela relâchés

Deux journalistes français de "Quotidien" arrêtés au Venezuela, l'UE exige leur libération
Deux journalistes français de "Quotidien" arrêtés au Venezuela, l'UE exige leur libération - © FEDERICO PARRA - AFP

Les deux journalistes français de l'émission "Quotidien" ont été relâchés jeudi par les autorités vénézuéliennes après avoir été retenus pendant deux jours, ont annoncé sur Twitter leur employeur et l'ambassadeur de France au Venezuela.

Pierre Caillé et Baptiste des Monstiers, "soulagés et un peu fatigués", "vont bien et vont quitter le Venezuela dans quelques heures", a précisé l'ambassadeur Romain Nadal. Ils filmaient mardi le palais présidentiel de Caracas quand ils ont été interpellés.

La presse étrangère subit les conséquences de la crise politique au Venezuela, profondément divisée entre pro et anti-Maduro. L’opposant Juan Guaidó, qui s’est proclamé président par intérim, tente actuellement de faire basculer l'armée en sa faveur.


►►► A lire aussi: Venezuela: comment en est-on arrivé là?


Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK