Deux évêques chinois à un synode du Vatican, une première

Le Vatican et la Chine ont signé le 22 septembre un accord provisoire portant sur l'épineuse question de la nomination des évêques.
Le Vatican et la Chine ont signé le 22 septembre un accord provisoire portant sur l'épineuse question de la nomination des évêques. - © NICOLAS ASFOURI - AFP

Deux évêques chinois de la Chine continentale participeront en octobre pour la première fois à une réunion mondiale de leurs pairs (synode) au Vatican, a confirmé ce lundi le Saint-Siège.

"Le Saint-Père a invité dans le passé des évêques de Chine, mais il n'ont jamais pu venir", a précisé ce lundi devant la presse le cardinal Lorenzo Baldisseri, qui sera le secrétaire du synode des évêques sur "les jeunes, la foi et le discernement des vocations", du 3 au 28 octobre.

Les synodes d'évêques ont été institués par le pape Paul VI en 1965.

Le Vatican et la Chine ont signé le 22 septembre un accord provisoire portant sur l'épineuse question de la nomination des évêques.

Le pape François a reconnu sept évêques chinois nommés unilatéralement par Pékin, prenant ainsi sous son aile l'ensemble de l'épiscopat du pays.

L'un deux, Mgr Joseph Guo Jincai, sera présent au synode. Il sera accompagné par un autre évêque également membre de l'Association patriotique catholique (chapeauté par le gouvernement communiste), Mgr John Baptist Yang Xiaotin.

Ils feront partie d'un groupe de 267 "pères synodaux" (cardinaux, évêques, patriarches chrétiens, membres de la Curie, religieux), 23 experts et 34 jeunes âgés de 18 à 29 ans, écoutés par 49 auditeurs dont une poignée de femmes, à participer au synode d'octobre. Une assemblée qui produira un document final consultatif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK