Deux blessés dimanche dans un nouveau colis piégé au Texas

Une voiture de police devant le site d'une explosion survenue le 12 mars 2018 à Austin, capitale du Texas. Deux personne ont été blessées le 18 mars 2018 dans une nouvelle explosion, la quatrième du même genre, à frapper cette ville depuis le début du mois. Deux personnes ont perdu la vie dans ces explosions.
Une voiture de police devant le site d'une explosion survenue le 12 mars 2018 à Austin, capitale du Texas. Deux personne ont été blessées le 18 mars 2018 dans une nouvelle explosion, la quatrième du même genre, à frapper cette ville depuis le début du mois. Deux personnes ont perdu la vie dans ces explosions. - © SUZANNE CORDEIRO

Deux personnes ont été blessées dimanche soir par un colis piégé dans une maison d'Austin (Texas), la quatrième explosion mystérieuse à frapper la ville ce mois-ci, a annoncé la police.

Cette explosion est survenue quelques heures après un appel à l'auteur ou aux auteurs des précédentes attaques qui ont fait deux morts et plusieurs blessés dans la capitale texane. La police suit la piste de crimes racistes.

Le service des urgences médicales du comté a expliqué avoir transporté à l'hôpital deux hommes d'une vingtaine d'années sérieusement blessés.

Similarités dans les différentes explosions

La police n'a pas fourni de précisions sur les deux blessés. Les précédents colis piégés ont tué deux Afro-Américains, un homme de 39 ans le 2 mars et un jeune homme de 17 ans le 12 mars, et grièvement blessé une femme hispanique âgée de 72 ans le 12 mars.

"Restez chez vous jusqu'à ce que nous puissions juger que ce quartier est sécurisé", a déclaré dimanche soir lors d'une conférence de presse après l'explosion le chef de la police d'Austin.

La police a relevé une trame commune entre les précédentes attaques. A chaque fois, les colis empaquetés dans du carton ont été laissés directement en personne et non pas livrés par la poste et les engins explosifs étaient fabriqués avec des éléments ménagers disponibles en quincaillerie.

Des centaines de policiers travaillent sur cette affaire, y compris des experts du FBI.

Image capturées sur le site de l'explosion:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK