Des restaurants ont déjà rouvert aux Etats-Unis : comment font-ils pour accueillir les clients ?

Des clients assis aux tables d’un restaurant. Une scène encore impensable en Belgique en cette période de confinement. Dans certains Etats américains, c’est pourtant une réalité depuis le début de la semaine. Mais les établissements ont dû adapter leurs méthodes de service. Les mesures prises varient selon les Etats. Voici quelques exemples très concrets.

Réservations obligatoires, sinon rien

Le restaurant "Gwennies Old" de Anchorage, la plus grande ville de l’Alaska, est un des premiers à avoir décidé de rouvrir. Le gouverneur de l’Alaska a communiqué fin de semaine dernière sa volonté de permettre la réouverture des restaurants à certaines conditions. Une des conditions clairement énoncée, c’est la réservation obligatoire. Plus question de venir à l’improviste demander si une table est libre. Les clients doivent téléphoner à l’avance pour réserver un créneau horaire et permettre au personnel du restaurant de préparer la table à l’avance pour le client qui a réservé.

6 images
Dans le restaurant "Gwennies Old", on sert aussi une seule table à la fois. Les règles de distanciation sont rappelées à l’entrée. © CNN

Maximum 25% de la capacité et personnel masqué

En Alaska, le gouverneur impose aussi aux restaurants d’ouvrir uniquement 25% de la capacité maximale de l’établissement pour permettre de respecter la distanciation sociale. Résultat, chez "Gwennies Old", on sert aussi une seule table à la fois et tout le personnel est masqué. Melissa Hutchinson, serveuse sur place depuis 17 ans, c’est un moindre mal. "Ce n’est pas grave si on va plus lentement explique-t-elle au micro de CNN. Nous comprenons que c’est ce dont notre communauté à besoin maintenant. C’est ce que nous voulons proposer".

6 images
Dans ce restaurant d’Anchorage (Alaska/Etats-Unis), les menus sont désinfectés après chaque utilisation. © CNN

Désinfecter les menus après chaque utilisation

Dans ce restaurant, la désinfection est aussi devenue une règle. "Chaque menu est désinfecté avant que quelqu’un d’autre le touche explique Melissa Hutchinson. Toutes les heures, les surfaces que les gens touchent sont désinfectées".

6 images
Le bar d’un restaurant Waffle House à Atlanta, Géorgie, le 27 avril 2020. Deux sièges sur les six sont encore accessibles pour respecter la distanciation. © MICHAEL MATHES / AFP

Géorgie : 10 clients pour 50 mètres carrés

Plus au sud des Etats-Unis, en Géorgie, on assiste aux mêmes scènes. La chaîne de restaurants Waffle House, dont le siège se trouve en Géorgie, a par exemple décidé de rouvrir ses établissements. Une dizaine de règles à suivre ont été imposées par le gouverneur dont le port de masques par le personnel et la limitation de la fréquentation à 10 clients pour environ 50 mètres carrés. "Au bar, nous avons six sièges. Et seulement deux sont encore accessibles car cela permet de respecter la distance explique Chris Heithaus, responsable d’un restaurant Waffle House de Savannah, au micro de CNN. Nous sommes à 1 mètre 80 de l’endroit où les clients arrivent et de la table la plus proche". Certaines tables sont donc aussi condamnées et des croix rouges au sol indiquent les endroits où les clients doivent se tenir pour respecter les distances.

 

6 images
Des tables condamnées dans un restaurant de Savannah, Géorgie. © CNN

Menus en papier ou électroniques, condiments cachés

Dans ce restaurant, on a aussi décidé d’imprimer des menus papiers utilisables une seule fois ou de permettre l’accès au menu en scannant un QR code avec son smartphone. Les condiments ne sont plus placés à table pour ne pas que plusieurs clients puissent les toucher. Les poignées de porte sont aussi désinfectées plusieurs fois par jour.

6 images
Des clients font la file en respectant la distanciation sociale devant un restaurant de fruits de mer à La Nouvelle-Orléans, Louisiane, le 11 avril 2020. © CLAIRE BANGSER / AFP

En Louisiane, des tables "outside only"

En Louisiane, l’ordre de rester à domicile est d’application jusqu’au 15 mai pour la population. Alors le gouverneur a avancé une solution de compromis. A partir du vendredi 1er mai, les personnes qui viendront chercher de la nourriture dans un restaurant pourront la consommer sur place mais uniquement aux tables situées à l’extérieur, par exemple en terrasse, et en respectant strictement la distanciation sociale.

6 images
Photo d'illustration d'un restaurant fermé aux Etats-Unis. Le 26 avril 2020. © JOHANNES EISELE/AFP

Quid de la rentabilité, quid de la responsabilité ?

Malgré ces autorisations dans ces différents Etats américains, tous les restaurants ne vont pas rouvrir leurs portes. Avec une capacité réduite à 25% ce n’est pas toujours rentable de relancer l’activité. Les gérants font leurs calculs. Certains patrons de restaurants ont aussi une autre crainte. Ils se demandent dans quelle mesure leur responsabilité pourrait être engagée en cas de propagation du virus imputée à la présence d’un client dans leur établissement, malgré le respect des règles imposées par les autorités des Etats. Aux Etats-Unis, il n’est pas rare de voir des clients intenter des procès pour toute une série de raisons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK