Des Pyrénées à Waterloo : 1300 km à pied pour défendre la cause catalane

Des Pyrénées à Waterloo: Rai Lopez à Paris
5 images
Des Pyrénées à Waterloo: Rai Lopez à Paris - © RTBF

Ils sont cinq, partis de Cervera de la Marenda, dans les Pyrénées-Orientales, pour se rendre à Waterloo. C’est là qu’ils ont rencontré vendredi matin l’ex-président Puigdemont, à un mois des élections européennes et à l’avant-veille des élections en Espagne.

A une moyenne de 30 kilomètres par jour, les marcheurs ont parcouru 1300 kilomètres. Deux personnes marchent, Rai López Calvet et Leticia Hanoult Nicolou, et trois autres s’occupent de la logistique, Pepito Ferrer, Lola Miralles et Gener Sedi.

Ils ont emmené avec eux une urne contenant des bulletins de vote intitulés « Le chemin vers la république catalane ». Ces bulletins, en français et en catalan, ont été signés par des citoyens rencontrés au cours du voyage pour demander au Parlement européen intervienne dans le procès de Madrid contre les indépendantistes, et pour qu’il reconnaisse le droit à l’autodétermination du peuple catalan.

Après Waterloo, le groupe s’est rendu au Parlement européen à Bruxelles où Rai López a été accueilli par le député européen N-VA Mark Demesmaeker et le Collectif Wallon pour la Catalogne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK