Des extrémistes israéliens filmés vêtus de t-shirts néonazis (vidéos)

Sur le t-shirt de ce militant d'extrême-droite israélien (à gauche) le logo 'Good night left side', habituellement porté par des groupes néonazis
4 images
Sur le t-shirt de ce militant d'extrême-droite israélien (à gauche) le logo 'Good night left side', habituellement porté par des groupes néonazis - © Publicamir via YouTube

Des militants d'extrême-droite israéliens ont été filmés et photographiés avant, pendant et après avoir passé à tabac des manifestants de gauche opposés à l'intervention d'Israël à Gaza, à Tel Aviv ce samedi. En analysant les images, on remarque que certains d'entre eux portaient des t-shirts affichant des symboles néo-nazis. Un paradoxe qui paraît incompréhensible.

Le 12 juillet dernier, à Tel Aviv, des militants d’extrême-droite israéliens ont passé à tabac des manifestants pacifistes israéliens (marqués à gauche), opposés à l’intervention de Tsahal à Gaza.

Des photos et vidéos des scènes qui ont précédé ce tabassage montrent que parmi les contre-manifestants avides d’en découdre, certains portaient des symboles d’extrême-droite radicale. Il s’agit de t-shirt "Good night left side" (‘Bonne nuit la gauche’) dont le logo représente le passage à tabac d’un militant de gauche.

Jusque-là, rien de très étonnant pour des militants d’extrême-droite sauf que ces t-shirts sont habituellement portés par une branche bien spécifique de la droite extrême, à savoir le courant néonazi. Le site de vente en ligne de vêtements néonazis werwolfwear.com propose par exemple ces t-shirts à ses clients.

Le paradoxe est évidemment frappant, l’antisémitisme étant, comme chacun sait, chevillé au corps de l’idéologie nazie. Le groupe Facebook "Good night left side" est d’ailleurs clairement anti-israélien (lors d’une recherche rapide, nous n’avons pas trouvé de post ouvertement antisémite sur ce groupe).

L’information a été révélée par un bloggeur israélien et reprise par le quotidien israélien Haaretz.

Selon ce dernier média, la rixe a eu lieu Square Habima dans le centre de Tel Aviv. La vidéo ci-dessous montre la détermination et la violence de ces groupes.

 

Julien Vlassenbroek (@julienvlass)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK