Des migrants de l'Aquarius vont être transbordés sur des navires italiens et conduits en Espagne

France: les dirigeants locaux corses proposent d'accueillir l'Aquarius
France: les dirigeants locaux corses proposent d'accueillir l'Aquarius - © KARPOV - AFP

Les 629 migrants secourus au large de la Libye par le navire humanitaire l'Aquarius vont finalement pouvoir rejoindre l'Espagne à l'aide de deux bateaux italiens, une solution qui pourrait mettre un terme au bras de fer engagé ce week-end entre l'Italie et Malte.

Après 36 heures de confusion autour du sort de ces migrants, les dirigeants nationalistes corses avaient proposé mardi matin de recevoir le navire, juste avant que les autorités italiennes ne dévoilent un nouveau plan.

"Au moins 3 jours de navigation"

Une partie des migrants seront transbordés sur un bateau des garde-côtes italiens et un bateau de la marine italienne, qui accompagneront l'Aquarius à Valence en Espagne, d'après le plan communiqué tôt mardi matin par le centre de coordination de Rome à SOS Méditerranée, a indiqué à l'AFP Laura Garel, porte-parole de l'ONG française basée à Marseille et qui affrète l'Aquarius.

"On n'a pas encore d'information sur l'heure du départ", a-t-elle ajouté, précisant que le voyage des côtes maltaises jusqu'à Valence prendrait "au moins 3 jours de navigation" pour 1.300 kilomètres. Vers 08H00 mardi, l'Aquarius était ravitaillé par un navire italien, a-t-elle précisé.

Le navire, en attente entre Malte et l'Italie, qui refusaient toutes deux de l'accueillir, transporte notamment sept femmes enceintes, 11 enfants en bas âge et 123 mineurs isolés.

La Corse a proposé d’accueillir le navire

Lundi, SOS méditerranée avait dans un premier temps refusé la proposition espagnole. Le navire, qui peut accueillir 500 passagers, aurait pu être en difficulté selon ses dirigeants pour affronter des vagues hautes de 2 mètres avec 629 personnes à bord.

Le président du conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni avait alors proposé mardi matin d'accueillir sur l'île française le navire Aquarius affrété par une ONG qui a secouru 629 migrants en Méditerranée, enjeu d'un bras de fer entre l'Italie et Malte, qui refusent de le laisser accoster.

"Manque de vivres, mauvaises conditions météo, et port espagnol trop éloigné: face à l'urgence, le conseil exécutif de Corse propose à @SOSMedFrance d'accueillir l'#Aquarius dans un port #corse", avait tweeté Gilles Simeoni.

Archives : Naissance d’un bébé sur l’Aquarius, un miracle ! Brut. du 30/05/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK