Des descentes de police dans dix pays démantèlent un réseau de contrebande de cocaïne

Le groupe albanophone "Kompania Bello" était l'un des réseaux les plus actifs de trafic de cocaïne.
Le groupe albanophone "Kompania Bello" était l'un des réseaux les plus actifs de trafic de cocaïne. - © JUAN MANUEL BARRERO - AFP

Des descentes policières conjointes menées dans dix pays européens ont démantelé un réseau de trafic de cocaïne albanais, a-t-on appris jeudi. Au cours des raids, 20 personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue, ont indiqué Europol et les autorités italiennes menant les enquêtes dans des déclarations séparées.

Le groupe albanophone "Kompania Bello" était l'un des réseaux les plus actifs de trafic de cocaïne vers l'Europe depuis l'Amérique du Sud, selon Europol. Le réseau aurait fonctionné tout au long de la chaîne d'approvisionnement, de l'expédition à la distribution et à la vente des stupéfiants.

Des centaines de policiers ont mené les raids coordonnés au cours desquels 4 tonnes de cocaïne et 5,5 millions d'euros (6,5 millions de dollars) ont été confisqués.

Europol a déclaré que les personnes arrêtées étaient accusées de trafic international de stupéfiants, de possession illégale de drogues, ainsi que de crimes violents, y compris de meurtre.

Cette enquête longue de cinq ans, menée par la police de Florence (Italie) et baptisée "Los Blancos", aurait été l'un des plus grands coups porté au crime organisé albanais à ce jour, avec 84 personnes appréhendées au fil des ans.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK