Des centaines d'Egyptiens manifestent contre le sectarisme

Manifestation au Caire
Manifestation au Caire - © AFP

Des centaines d'Egyptiens tenant à la main des croix et des corans se sont rassemblés vendredi sur la place Tahrir du Caire pour dénoncer le sectarisme, après des heurts entre musulmans et chrétiens ayant fait au moins 13 morts mardi soir.

"Musulmans et chrétiens sont un", scandaient les manifestants, dont certains agitaient des drapeaux, tandis que d'autres brandissaient des banderoles montrant une croix et un croissant entrelacés.

La "Coalition des jeunes de la révolution", qui regroupe de jeunes Egyptiens ayant initié le mouvement de révolte contre le régime d'Hosni Moubarak, tombé le 11 février, avait appelé sur Facebook à un rassemblement "pacifique" pour "l'unité nationale".

Ce rassemblement dans le haut lieu de la contestation populaire visait à "insister sur l'unité entre les Egyptiens" et à dire "que le peuple égyptien empêchera toute tentative de provoquer la dissension ou le chaos", selon la coalition.

Treize personnes ont été tuées mardi soir dans des heurts entre chrétiens et musulmans dans le quartier déshérité de Moqattam, dans l'est du Caire, où un millier de chrétiens s'étaient réunis pour protester contre l'incendie de l'église Al-Chahidaine.

Cette église avait été incendiée le 5 mars lors de violences provoquées par une relation amoureuse entre un chrétien et une musulmane.

Depuis plusieurs jours, des Coptes (chrétiens d'Egypte) se rassemblent devant le siège de la télévision au Caire pour exiger la reconstruction de l'église. Une délégation a été reçue jeudi par des responsables de l'armée, en charge des affaires du pays depuis la chute d'Hosni Moubarak.


Belga
Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK