Déplacement de Macron à Las Vegas: l'enquête pour favoritisme confiée à des juges

Emmanuel Macron en janvier 2016 au CES de Las Vegas
Emmanuel Macron en janvier 2016 au CES de Las Vegas - © ROBYN BECK - AFP

Des juges d'instruction vont enquêter sur des soupçons de favoritisme dans l'organisation d'un déplacement du président français Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, en janvier 2016 à Las Vegas, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Paris.

Le parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire contre X pour "favoritisme et recel de favoritisme", a-t-il précisé. La justice soupçonne des dysfonctionnements dans le montage de cette opération, confiée à la société Havas sans appel d'offres par Business France (BF), un organisme dépendant du ministère de l’Économie.

La directrice générale de BF en 2006, l'actuelle ministre du Travail Muriel Pénicaud, est notamment soupçonnée d'avoir pu être alertée en amont des difficultés comptables liées à l'organisation de l'événement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK