Denver : Barack Obama n'aurait jamais été en danger

L'affaire n'a été révélée que lundi soir par les autorités américaines mais les arrestations ont eu lieu dimanche soir à Denver et dans deux de ses banlieues. Les suspects sont trois hommes blancs âgés de 28 à 33 ans, ainsi qu'un mineur. Lors de leurs arrestations, ils étaient en possession de fusils, de lunettes télescopiques, d'un gilet pare- balle, de boîtes de munitions et de talkies-walkies.

La police locale a fait appel au FBI et à d'autres services fédéraux pour mener l'enquête. Une conférence de presse est prévue encore ce mardi.

A ce stade, les enquêteurs n'indiquent pas les indices qui les ont menés d'un suspect à l'autre. De son côté, le procureur n'a inculpé certains des suspects que de détention de drogue et affirme que Barack Obama n' a jamais été en danger.

Mais selon les médias américains, plusieurs suspects auraient des liens avec un groupuscule raciste de tendance skinhead qui croit en la supériorité de la race blanche.

Par ailleurs, certains des suspects auraient déclaré vouloir assassiner Barack Obama lors de son discours d'investiture jeudi. Un discours que le sénateur de l'illinois doit prononcer jeudi dans uns stade situé prés du lieu où se tient  la convention démocrate. Et c'est Barack Obama lui-même qui a choisi ce lieu cependant déconseillé par les services de sécurité parce qu'il complique sérieusement le contrôle du public.  

 
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK