Démission d'un évêque américain, accusé d'abus sexuel sur mineur

Un évêque américain a démissionné lundi, moins de trois mois après sa nomination, à la suite d’accusations d’abus sexuels sur des enfants. Le pape François "a accepté la démission du nouvel évêque de Duluth, aux Etats-Unis, le révérend Michel Mulloy", a déclaré le Vatican dans un communiqué.

Le motif de sa démission est expliqué dans un communiqué distinct du diocèse de Rapid City, dans le Dakota du Sud. Celui-ci déclare avoir "été notifié d’une allégation portée contre le Père Mulloy d’abus sexuel sur mineur au début des années 1980", le 7 août, deux mois après que M. Mulloy a été nommé évêque de Duluth, au Minnesota.


►►► À lire aussi : Pédophilie dans l’Eglise : le Vatican publie un manuel d’enquête sur les agressions sexuelles au sein de l’Eglise


Une commission indépendante a été mise en place pour examiner l’allégation, qui a été jugée digne de faire l’objet d’une enquête plus approfondie en vertu du droit canonique et par conséquent, signalée au Vatican.

L’évêque a démissionné après avoir été informé des développements, a déclaré le diocèse.

Âgé de 66 ans, il était prêtre à Rapid City avant que le pape François ne le nomme évêque 19 juin. Il devait officiellement prendre ses fonctions le 1er octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK