Démantèlement en France d'une filière jihadistes présumés vers la Syrie

Illustration - Démantèlement en France d'une filière jihadistes présumés vers la Syrie
Illustration - Démantèlement en France d'une filière jihadistes présumés vers la Syrie - © PHILIPPE MARINI - BELGAIMAGE

Une filière d'acheminement vers la Syrie de jihadistes présumés a été démantelée lundi matin principalement dans la région de Toulouse, dans le sud-ouest de la France, a-t-on appris de source policière.

Des interpellations ont également eu lieu dans la région de Paris et en Normandie, dans l'ouest, a-t-on ajouté de même source.

Une "dizaine d'objectifs" étaient visés par la police antiterroriste et par les hommes du Raid, une unité d'élite de la police. Le nombre exact et le profil des personnes interpellées n'étaient pas encore connus en tout début de matinée.

Selon les premières informations disponibles, cette filière présumée aurait déjà acheminé en Syrie des candidats au jihad.

La France a été en 2014 confrontée à une explosion du nombre d'apprentis-jihadistes partant pour la Syrie et l'Irak, avec en corollaire la question de leur retour et d'une éventuelle action terroriste sur son sol.

Le nombre de candidats au jihad syrien a bondi de plus de 80% depuis début janvier, selon de récentes déclarations du ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Ils seraient actuellement, selon les estimations officielles, près de 400 sur place, plus de 200 ont manifesté des velléités de départ et environ 120 sont déjà revenus, avec près de 200 en transit et une cinquantaine de morts.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK