Défense: plaidoyer d'Airbus pour un avion de combat européen

L'Eurofighter, toujours dans la course.
2 images
L'Eurofighter, toujours dans la course. - © Tous droits réservés

Le patron d'Airbus Defence and Space Dirk Hoke enjoint à ses partenaires européens, plus particulièrement la France et l'Allemagne, de se doter rapidement d'une flotte aérienne de combat commune pour éviter une trop grande dépendance des Etats-Unis.

"Jusqu'à aujourd'hui, les pays d'Europe ont privilégié des solutions nationales de défense personnalisées coûteuses ou ont fait dépendre leur défense nationale des États-Unis. Aucune de ces stratégies n'est une option viable pour l'avenir", a déclaré vendredi Dirk Hoke à Griephan Briefe, une publication hebdomadaire spécialisée dans les affaires de défense.

Selon lui, les États européens n'ont plus les moyens d'assurer leur propre défense en raison "de l'énorme augmentation des exigences techniques auxquelles doivent maintenant répondre ces systèmes d'avions de combat".

Faute de moyens suffisants, ils n'auraient alors d'autres choix que "d'acheter des systèmes américains", comme par exemple leurs avions F-35. Produits "dans le plus grand marché de défense interne au monde", leur prix de vente serait "bien moindre".

Pour éviter cette dépendance, Hoke enjoint notamment à la France et à l'Allemagne de concrétiser "rapidement" leur volonté, affichée mi-juillet lors d'un Conseil des ministres franco-allemand, de développer un avion de combat européen, destiné à remplacer leurs flottes actuelles respectives.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK