Déconfinement en Europe: l'Allemagne rouvre ses restaurants. Quid des autres pays ?

Un euro supplémentaire par repas. C’est la conséquence du coronavirus dans ce restaurant sur le Kurfurstendamm, surnommé les Champs Elysées de Berlin. Le "Paris", vient de rouvrir ses portes ce vendredi après deux mois d’inactivité.

Pour Vincent Garcia, Associé-gérant du “Paris”, c’est une nécessité, lui qui a déjà perdu près de 100 000 depuis le début de la crise : "Il y a de fortes chances qu’on continue à perdre de l’argent. On est encore en équipe réduite car on ne fonctionne qu’à 30% des effectifs aujourd’hui."

Déjeuner en salle ou en terrasse, c’est désormais possible dans le nord de l’Allemagne et à Berlin, aussi. Si ce n’est pas encore l’afflux dans les cafés, des tables sont réservées et c’est un début. 

Pour Stephen et Alyna, venir ici, c’est le plaisir retrouvé de mettre les pieds sous la table : "On a commandé des escargots en hors d’œuvre et ensuite des côtelettes de porc et le jarret d’agneau à la niçoise. C’est fantastique. On a longtemps attendu cela et c’est pour cela qu’on a voulu être là dès le premier déjeuner."

Un nouveau liquide servi gratuitement

Cette réouverture, c’est un signal fort et le début d’un retour à la normale en Allemagne. A l’heure où l’on se demande encore quand pourront rouvrir les restaurants et les bars chez nous, le déconfinement se poursuit chez nos voisins allemands.

Et avec lui, dans la capitale, Berlin, les restaurants ont pu rouvrir ce vendredi avec des conditions d'hygiène strictes et un nouveau liquide…Servi à table gratuitement : la lotion hydro-alcoolique. Ici, le port du masque est obligatoire seulement pour les serveurs. Et pour les clients quand ils se rendent aux toilettes. Pas le droit non plus pour les clients de venir à plus de deux familles et de rester plus de deux heures à table.

Noms et numéros de téléphone des clients notés

Beaucoup d’obligations et une recommandation des autorités pour le patron noter le nom et l’adresse des clients : "Si un client a le coronavirus, on peut alors avertir les autres clients. On peut également les recontacter car on note leur nom et leur numéro de téléphone. Par contre, je ne note pas leur adresse parce que je ne suis pas là pour jouer les policiers.", explique Vincent Garcia, associé-gérant du “Paris” à Berlin.

Ici, les touristes représentent près de 50% de son chiffre d’affaires. Le patron de la brasserie en est conscient : seul leur retour lui permettra de se remettre à flot.

Réouverture à la carte

A Berlin, les restaurants berlinois peuvent choisir de rouvrir...Ou pas. Certains ne l’ont pas fait hier. D’autres, ont déjà mis la clé sous la porte. L’aide d’urgence versé en mars à chaque établissement par le Land de Berlin, parfois plusieurs dizaines de milliers d’euros, les aident à tenir encore un peu. En espérant que la crise soit derrière eux et qu’ils puissent retrouver les clients et l’insouciance des années passées.  

Qu'en est-il des autres pays européens? 

Italie

Le 18 Mai. Lundi, les bars et restaurants pourront rouvrir. Mais les conditions seront strictes. Réservations obligatoires, port du masque jusqu’au moment de manger, tables espacées de deux mètres ou encore buffets interdits.

France

Probablement le 2 juin. Si les premiers bars et restaurants devraient être autorisés dans certaines régions, d’ici quelques jours, difficile de savoir dans quelles conditions. Elles n’ont pas encore été communiquées.

Suisse

Les restaurants sont rouverts depuis le 11 mai. Ce n’est pas encore la foule des grands jours mais les obligations sont également de mises : lavage de mains obligatoire, stockage temporaire des coordonnées en vue d’un tracking des contaminations, pas de tablées au-delà de quatre personnes et pas de restauration debout pour les clients.

Espagne

Si les bars et restaurants de Madrid et de Barcelone n’ont pas encore pu rouvrir leurs portes, d’autres régions ont été autorisées à lever le rideau et redéployer leurs terrasses. La capacité d’accueil est réduite de moitié et les rassemblements sont limités à dix personnes maximum. Les tables en intérieur ne peuvent toutefois pas être utilisées. Parmi les autres changements, des QR codes vont être utilisés pour donner accès aux menus. Fini donc, pour l’instant, les cartes et autres ardoises.

Et en Belgique?

Le secteur n'espère pas une réouverture avant le 8 juin, et la phase 3 du déconfinement. Et encore, pas pour les bars, a précisé la Première Sophie Wilmès, et avec beaucoup de points d'interrogation: "Il faut souligner à quel point cette troisième phase est délicate à appréhender".

 


Suivez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK