Déconfinement aux Pays-Bas : retour des 188 vacanciers qui participaient à un projet pilote à Rhodes

Les 188 participants aux vacances confinées sur l’île grecque de Rhodes, un programme pilote de Sunweb, ont été testés négatifs au coronavirus et pourront donc reprendre l’avion en direction des Pays-Bas après huit jours dans leur hôtel, a fait savoir lundi l’opérateur néerlandais.

Quatre vacanciers avaient été testés positifs la semaine passée, après quoi ils avaient dû observer une quarantaine, tout comme ceux partageant leur chambre. Un autre test réalisé par la suite avait montré que ces voyageurs n’étaient finalement pas contaminés. Les participants au projet pilote avaient également dû présenter un test négatif avant leur départ.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Les voyageurs devront rester en quarantaine pendant cinq jours après leur arrivée aux Pays-Bas. Un test rapide négatif à l’issue de cette période leur permettra d’en sortir. Ceux qui ne désirent pas passer de test rapide devront observer une quarantaine de dix jours.


A lire aussi : Coronavirus : les Pays-Bas vont rendre obligatoire la quarantaine pour les voyageurs à partir du 15 mai


 

Pays-Bas : grâce aux tests, la vie reprend (JT 12/04/2021)

45.000 inscriptions en deux heures pour les Canaries

On a aussi appris ce lundi que près de 45.000 inscriptions ont été reçues en deux heures pour 180 places pour un voyage d’essai à Gran Canaria, ont indiqué les agences de vacances Corendon et Tui aux Pays-Bas. Corendon a reçu près de 25.000 inscriptions, Tui plus de 20.000. Les deux voyagistes, qui disposent chacun de 90 places, reçoivent encore des candidatures.

Les opérateurs avaient prévu cette affluence de candidatures. Pour le premier voyage d’essai à Rhodes, le partenaire sectoriel Sunweb avait reçu 25.000 inscriptions. Tui a donc pris des mesures pour éviter que son site soit submergé par l’affluence, a déclaré plus tôt une porte-parole. Par ailleurs, il a été décidé de clore les inscriptions mercredi soir. Ensuite, les participants seront sélectionnés notamment en fonction de leur âge et de leur sexe.

 

 

Pour ce voyage à Gran Canaria, les voyageurs auront plus de liberté que pendant le premier voyage test de Rhodes. Ils pourront notamment quitter leur hôtel, alors que les participants à Rhodes n’y étaient pas autorisés. Comme lors du premier essai, les voyageurs seront testés avant leur départ et avant leur retour. Pendant leur séjour, ils devront remplir un questionnaire à plusieurs reprises.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK