Déconfinement au Royaume-Uni : les pubs britanniques frisent la pénurie de bière en raison d'une explosion de la demande

La demande en boisson explose au Royaume-Uni.
La demande en boisson explose au Royaume-Uni. - © DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

La bière coule à flots sur les terrasses des pubs britanniques. À un point tel que les brasseurs ont du mal à suivre. La filiale locale d’AB InBev fait tourner ses installations jour et nuit pour pouvoir répondre à cette consommation en flèche qui fait suite à la réouverture mi-avril des terrasses de cafés outre-Manche.

La demande en bière a dépassé toutes les attentes, explique au Financial Times, Phil Urban, CEO de la chaîne britannique de cafés et restaurants Mitchell & Butlers. "Les fournisseurs ne sont plus en mesure de suivre."


►►► A lire aussi : Déconfinement au Royaume-Uni : les ventes de boissons en plein boom suite à la réouverture des pubs


Les établissements Horeca ont pu rouvrir leurs terrasses le 12 avril dernier en Angleterre et l’Ecosse et le Pays de Galles ont fait de même cette semaine. Le temps, frais mais ensoleillé, et l’élargissement de la bulle sociale ont incité les Britanniques à se retrouver autour d’une bonne "pint".

Selon les chiffres du bureau d’études de marché Oxford Market Watch, les ventes pendant la première semaine d’assouplissements en Angleterre étaient supérieures de 12% à celles observées à la même période en 2019 et ce alors que les terrasses uniquement peuvent ouvrir.

Face à cette hausse de la demande, la filiale britannique d’AB InBev, Budweiser Brewing Group UK Ireland, opère 24 heures sur 24. La pils louvaniste Stella Artois et la lager londonienne Camden Hells sont en effet très prisées dans les pubs anglais.

Déconfinement au Royaume-Uni: JT 12/04/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK