De l'Atlantique à la Corse, la tempête Fabien balaye la France: vents violents et inondations

La tempête Fabien, avec des rafales à plus de 140 km/h, fouettait samedi soir la façade atlantique et des vents violents devaient balayer d’ici dimanche la moitié sud de la France, jusqu’en Corse, où des crues inédites étaient aussi attendues.

Les accès routiers à Ajaccio, tous fermés samedi soir par décision préfectorale, ont été rouverts à 09H00 dimanche, mais les routes du littoral restent interdites, alors que la houle se renforce, ont annoncé les autorités.

A Ajaccio, le soleil est revenu dimanche matin mais le centre-ville est vide, a constaté une correspondante de l'AFP. Les échoppes du marché de Noël sont fermées par mesure de précaution en raison des risques de vents forts.

Un rond-point est resté interdit aux véhicules ainsi que l'accès aux zones littorales.

La préfecture et la mairie d'Ajaccio demandent d'éviter les promenades en bord de mer anticipant "des vagues de 6 mètres".

Les départements corses sont encore placés en vigilance orange "vent", "pluie-inondation" et "vague-submersion" jusqu'à lundi matin. Dimanche matin, les pluies se raréfiaient, et la décrue s'est engagée partout, constate Météo-France. Elle se poursuivra tout au long de la journée.

Cette "forte tempête hivernale" d’une intensité "un peu plus marquée" que celle du 13 décembre selon Météo-France, a balayé d’un premier front le littoral atlantique samedi après-midi, avec des pointes de vent jusqu’à 148 km/h sur le littoral basque à Socoa (Pyrénées-Atlantiques).

Après une accalmie, le vent se renforçait progressivement en début de nuit, avec des rafales de plus en plus violentes, pouvant atteindre près des côtes 140 km/h – 130 km/h relevés au Cap Ferret (Gironde) – et prévues jusqu’à 120 km/h localement dans les terres. Le pic était attendu entre 22H00 et 04H00.

15 départements en vigilance orange

Quinze départements étaient samedi soir en vigilance orange, dont 14 pour vents violents : Charente, Charente-Maritime, Dordogne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Ariège, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne et Haute-Corse. La Gironde, la Corse du Sud étaient également en vigilance orange pour vagues/submersion et la Haute-Corse et Corse du Sud pour pluies et inondations.

Vendredi, un homme a disparu en Méditerranée après avoir chuté d’un voilier, dans le golfe de Fos-sur-Mer. Les secouristes, aidés d’un hélicoptère, ont retrouvé un homme accroché à une bouée, en hypothermie. Le deuxième était porté disparu.

La tempête Fabien est provoquée par une différence exacerbée entre des basses pressions circulant sur les Iles britanniques et des hautes pressions au large du Maroc, qui génère le vent, a expliqué Christelle Robert, prévisionniste à Météo-France.

Ce type d’épisode "est fréquent en hiver, puisqu’on a un gradient de température marqué entre les régions polaires et les régions tropicales", ajoute-t-elle, précisant que le changement climatique "n’est pas en cause".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK