Davantage de nouveaux cas quotidiens dans le monde qu'en Chine: le point sur l'épidémie de coronavirus

Davantage de nouveaux cas quotidiens dans le monde qu'en Chine: le point sur l'épidémie de coronavirus
Davantage de nouveaux cas quotidiens dans le monde qu'en Chine: le point sur l'épidémie de coronavirus - © NOEL CELIS - AFP

Après l'Italie, le nouveau coronavirus se propage désormais à travers l'Europe, suscitant de fortes inquiétudes et mettant le continent sous pression pour contenir l'épidémie dont le nombre de morts s'est encore accru mercredi en particulier en Iran.

Pour la première fois, le nombre quotidien de nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus dans le monde a dépassé celui enregistré en Chine, d'où est partie l'épidémie en décembre, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), faisant état de 411 nouveaux cas mardi en Chine contre 427 cas ailleurs dans le monde.

Le nouveau coronavirus est apparu depuis mardi dans plusieurs nouveaux pays européens : Autriche, Suisse, Croatie et Grèce, ainsi qu'en Algérie. La France a annoncé mercredi son premier mort français et un cas suspect a été détecté pour la première fois en Amérique latine, au Brésil.

Le Covid-19 concerne désormais, Chine mise à part, une quarantaine de nations où elle a fait une cinquantaine de morts et près de 2.800 contaminations. Mais l'épidémie semble avoir atteint un pic en Chine: les autorités ont annoncé mercredi 52 nouveaux décès en 24 heures contre 71 la veille, le chiffre le plus bas depuis plus de trois semaines.


►►► À lire aussi : Le vrai du faux sur le coronavirus

►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


 

Quatorze jours de quarantaine pour 110 Belges à Tenerife

Environ 110 touristes belges sont confinés dans un hôtel sur l’île espagnole de Tenerife, le H10 Costa Adeje Palace. Le gouvernement local des Canaries annonce que leur quarantaine va durer 14 jours à compter d’hier mardi, pareil pour les autres résidents de l’établissement, à l’exception de 122 touristes arrivés après l’hospitalisation du premier patient et 14 membres du personnel mis en surveillance active à leur domicile. Comment se déroule pareille quarantaine ?

France : confinement dans l'est

Une trentaine de touristes venus de Hong Kong ont été confinés plusieurs heures mercredi dans un hôtel à Beaune (est de la France) à la suite du décès soudain d'un des leurs, pour lequel toute suspicion de coronavirus a finalement été levée, a indiqué l'Agence régionale de santé (ARS). L'agence a ainsi levé dans la foulée le confinement dans un hôtel du groupe d'une trentaine de voyageurs auquel appartenait le défunt.

Le touriste décédé avait succombé à "un malaise" mercredi à 5h15 locales. Il ne présentait "pas de signe précurseur" de coronavirus et n'avait "pas de fièvre", selon l'ARS. Selon le quotidien local Le Bien Public, l'homme serait en fait décédé des suites d'une crise cardiaque.

Espagne : 11 cas recensés, un hôtel confiné aux Canaries

Onze cas y ont été recensés depuis le début de l'épidémie dont 9, tous liés à l'Italie, seulement depuis lundi soir. 

Un hôtel de Tenerife dans l'archipel des Canaries où avaient logé des Italiens contaminés a été placé en quarantaine. 

S'efforçant de limiter la propagation, Madrid a déconseillé les voyages dans le nord de l'Italie et tente de repérer les personnes passées sous le radar en testant les malades hospitalisés pour des troubles respiratoires à l'origine inconnue ou les personnes revenant de zone à risques et présentant des symptômes grippaux

Grèce : un premier cas de contamination

Un premier cas a été recensé mercredi, une femme de 38 ans ayant voyagé récemment en Italie du nord. Le gouvernement a adopté mardi un décret prévoyant des interdictions temporaires de déplacement vers et depuis les pays touchés mais aussi la fermeture des écoles ou des salles de spectacle si jamais l'épidémie devenait massive.
 

Autriche : deux cas recensés

Deux cas, un jeune couple d'Italiens dont la femme travaillait comme réceptionniste dans un hôtel d'Innsbruck. La quarantaine de cet établissement a été levée mercredi après des tests. Pays frontalier de l'Italie, l'Autriche a également déconseillé à ses ressortissants de se rendre dans les régions touchées du nord. 
 

Allemagne: un deuxième cas confirmé en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

18 cas. Les deux derniers ont été diagnostiqués mardi dont un homme de 25 ans "vraisemblablement infecté en Italie, à Milan".

Italie : la barre des 400 cas recensés est franchie

L'Italie, qui compte 12 morts reliés à l'épidémie de nouveau coronavirus sur son sol, a annoncé mercredi soir avoir atteint la barre de 400 cas recensés, selon la Protection civile.

Le nouveau bilan du chef de la Protection civile Angelo Borrelli n'annonce toutefois pas de nouveau décès et précise en outre que trois personnes ont été définitivement guéries. Il s'agit de trois patients soignés à Rome depuis début février: un couple de touristes chinois et un jeune homme revenu de Chine.

Ils étaient les premiers cas de coronavirus en Italie. Parmi les 400 cas recensés mercredi, seules 36 personnes se trouvent en soins intensifs, a indiqué de son côté Angelo Borrelli.

Effondrement des réservations touristiques vers plusieurs pays d'Asie, selon des voyagistes français

L'épidémie de coronavirus fait s'effondrer les réservations touristiques des vacanciers français pour plusieurs pays d'Asie, et principalement, en plus de la Chine, vers le Vietnam, la Thaïlande et le Cambodge, ont indiqué mercredi les voyagistes hexagonaux.

Lors des 23 premiers jours du mois de février, les réservations auprès des agences de voyage françaises pour des séjours en Chine au cours des prochains mois "se sont effondrées à -99%", selon les données des Entreprises du voyage, qui représentent le secteur du tourisme en France.

"On constate également une chute très fortement perceptible sur les réservations pour le Cambodge, le Vietnam et la Thaïlande, à hauteur de 61% en moyenne", alors que les restrictions du ministère des Affaires étrangères en matière de voyage "ne s'appliquent qu'à la Chine", a souligné Jean-Pierre Mas, président de l'organisation, lors d'un point de presse.

"Cela traduit une crainte de voyager, de l'inconnu et des regroupements de population. On a tendance à se replier sur soi, sur la cellule familiale, et à ne pas prendre dans cette période de décisions de voyage", met-il en avant.

La carte du monde de l'expansion du coronavirus

La carte d'Europe de l'expansion de coronavirus

Evolution du nombre de cas de coronavirus et du nombre de guérisons

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK