Dans une carte blanche, Ursula von der Leyen défend le portefeuille "mode de vie européen"

Dans une carte blanche, Ursula von der Leyen défend le portefeuille "mode de vie européen"
Dans une carte blanche, Ursula von der Leyen défend le portefeuille "mode de vie européen" - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

La nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a défendu la création d’un poste de commissaire en charge de la protection du "mode de vie européen" dans une carte blanche publiée ce dimanche par les journaux de LENA, alliance de journaux européens. La semaine dernière, l’annonce de la création de ce portefeuille avait créé la polémique. "C’est un scandale absolu. Ils reprennent la vision de l’extrême droite selon laquelle la question migratoire est d’abord un enjeu de protection d’un soi-disant mode de vie européen, dont on n’a d’ailleurs pas idée de ce qu’il signifie", avait réagi l’eurodéputé belge Philippe Lamberts, du groupe des Verts.

Dans sa carte blanche, Ursula von der Leyen répond aux critiques et interrogations autour du concept du "mode de vie européen". "L’Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, de l’État de droit, ainsi que de respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités", écrit-elle en guise d’introduction. Ces valeurs, ajoute-t-elle, "définissent la nature même de notre Union".

La nouvelle présidente de la Commission européenne parle d’un mode de vie européen "conquis au prix d’importants sacrifices" et qu’il "importe de ne jamais tenir pour acquis. Il n’est ni donné ni garanti."

D’autres parties du monde disposent de leur propre mode de vie

Elle justifie la nécessité de protéger ce mode de vie parce que, écrit-elle, celui-ci est "contesté par des adversaires de l’Europe venant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur de nos frontières." Et vise certaines "puissances étrangères [qu’on a vues] interférer dans nos élections" ainsi que "des populistes [qu’on a vus] tenter de nous déstabiliser de l’intérieur à coup de slogans nationalistes de bas étage."

Et ajoute : "D’autres parties du monde disposent de leur propre mode de vie, qui diffère du nôtre. Nous avons tous nos traditions propres, nos valeurs et notre façon de faire. Mais ma préférence ira toujours au mode de vie européen – et à notre Union de la solidarité, de la tolérance et de la stabilité".

Ursula von der Leyen écrit que si le "mode de vie européen" est un terme "connoté, politisé pour certains […] nous ne devons pas nous laisser déposséder de nos expressions : elles font aussi partie de ce que nous sommes." Et conclut : "Le mode de vie européen consiste également à écouter et à débattre l’un avec l’autre afin de trouver des solutions communes. C’est ce que je souhaite que nous fassions ensemble."


►►► La carte blanche complète est à découvrir sur le site du Soir


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK