D’importants incendies de forêt frappent la Russie

Des milliers de personnes combattaient samedi d’importants incendies de forêt en Russie, principalement dans l’est de la Sibérie.

Dans la république russe de Yakoutie, également connue sous le nom de Sakha, il y a 196 incendies de forêt affectant une superficie de 288.460 hectares – plus grande que le Luxembourg-, ont annoncé samedi les autorités.


►►► A lire aussi : L’Amazonie s’enflamme déjà, bien avant le pic annuel des incendies de juillet et août


L’état d’urgence est en vigueur dans cette région peu peuplée.

L’organisation environnementale Greenpeace a envoyé des volontaires dans la région afin de protéger le parc national avec les célèbres colonnes de la Lena, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2012.

Dans toute la Russie, l’Agence de conservation des forêts a répertorié 264 incendies de forêt et une zone touchée grande de 325.526 hectares.

25 avions et hélicoptères déployés

Plus de 4700 personnes, des centaines de véhicules, 25 avions et hélicoptères ont été déployés pour éteindre les incendies.

Dans de nombreux endroits, cependant, les opérations ont été arrêtées parce qu’il n’y avait aucune menace pour la vie humaine. En outre, les coûts d’extinction des incendies étaient plus élevés que les dommages causés par ceux-ci.

Les feux ont également propagé des fumées au-dessus de la ville de Iakoutsk, ont indiqué les autorités.

Situation aggravée par le réchauffement climatique

Des hélicoptères MI-8 ont été déployés pour éteindre les incendies dans la région, a déclaré le responsable forestier Vladimir Ivanov, selon un communiqué.

Les experts forestiers de Greenpeace se plaignent que la situation en Russie s’est aggravée à cause du changement climatique.

Par ailleurs, après une vague de chaleur de 10 jours accompagnée d’une sécheresse, un grand feu de brousse et de forêt s’est déclaré samedi sur l’île de vacances grecque de Céphalonie.


►►► A lire aussi : Dôme de chaleur : les incendies font rage dans l’Ouest du Canada et en Californie


Des villages ont dû être évacués et les pompiers ont utilisé sept avions et hélicoptères de lutte contre l’incendie pour tenter d’arrêter les flammes.

La Grèce également touchée

La Grèce a été frappée par une vague de chaleur avec des températures supérieures à 40 degrés Celsius. De plus, des vents forts soufflaient dans l’ouest samedi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK