Cyberattaque de l’Agence européenne des médicaments : des documents liés au vaccin contre le coronavirus "Pfizer" consultés

L’Agence européenne des médicaments s’est dite victime d’une cyberattaque ce mercredi en fin d’après-midi.

Cette institution chargée d’approuver et d’évaluer les médicaments pour l’Union européenne a lancé une enquête sur l’incident.


►►► À lire aussi : Cybercriminalité : en un an, trois entreprises belges sur quatre ont fait face à des cyberattaques


Après plusieurs heures d’interrogation, l’agence Belga nous apprend que des documents confidentiels détenant des informations sur le vaccin contre le coronavirus de la firme Pfizer ont été consultés par les pirates.

Dans une déclaration, l’agence a déclaré "L’EMA ne peut pas fournir de détails supplémentaires tant que l’enquête est en cours. De plus amples informations seront fournies en temps utile."

Une enquête est ouverte

L’agence, basée à Amsterdam, a indiqué que l’incident faisait l’objet d’une enquête, sans préciser quand l’attaque a eu lieu.

"L’AEM a été l’objet d’une cyberattaque. L’agence a rapidement ouvert une enquête complète, en étroite coopération avec la police", a déclaré l’agence européenne, dans un bref communiqué. "L’AEM ne peut pas fournir de détails supplémentaires alors que l’enquête est en cours", a-t-elle ajouté.

Les craintes augmentent

Depuis plusieurs mois, les craintes concernant d’éventuels vols de vaccins ont augmenté, les pays se précipitant pour approuver les médicaments contre le coronavirus. En raison de la nécessité d’une coopération entre plusieurs entreprises et agences pour la production de vaccins, on craint également que les pirates informatiques puissent trouver plus facile d’infiltrer les systèmes.

L’Agence européenne des médicaments procède actuellement à l’examen de plusieurs vaccins contre le nouveau coronavirus. Sa décision sur une autorisation conditionnelle du vaccin Pfizer/BioNTech est prévue au plus tard pour le 29 décembre et sur celui de Moderna, d’ici le 12 janvier.

Elle se penche également sur ceux développés par l’université d’Oxford et AstraZeneca, ainsi que Johnson & Johnson.


Suivez toute l’actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d’information européenne.

Olivier Bogaert : Commissaire de la Computer Crime Unit (JT du 10/12/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK