Crise: scènes de pagaille pour une aide au logement à Atlanta

Ce sont les laissés pour compte de la crise : en majorité des Afro-américains, chômeurs et "working poors", ces gens n'arrivent plus à joindre les deux bouts, principalement pour payer leur logement.

 

La municipalité d'Atlanta en Géorgie avait organisé cette distribution de formulaires pour demander une aide publique au logement. Elle attendait 10 000 personnes et ils sont 30 000 à être venus. Vu la chaleur, une soixantaine de personnes ont été emmenées en ambulance.

Les images ont choqué à la télévision américaine, sur NBC notamment, où le reporter précise que le formulaire ne donne en rien droit à une aide mais ouvre simplement la voie à une place sur... une longue liste d'attente car "il y a exactement zero logement subsidié disponible pour ces gens à Atlanta".

The Ed Show présente ce reportage sur le ton de l'émotion en rappelant les souvenirs de la Grande Dépression des années 30, trémolos dans la voix et images repassées ad libitum.

Le reporter sur place, Ron Mott, en appelle à son objectivité professionnelle et tente de maîtriser son émotion sans y parvenir : il demande pourquoi un système plus digne de distribution n'a pu être mis en place et il estime que les fonctionnaires responsables "devraient être embarrassés".

Visit msnbc.com for breaking news, world news, and news about the economy

La présence "agressive" de la police en tenue anti-émeute, selon NBC, n'a pas amélioré l'image de l'opération et finalement les fonctionnaires ont distribué le précieux formulaires debout sur le toit de voitures.

Ce reportage de NBC joue aussi sur le contraste entre cette situation et les images du président Barack Obama qui évoque la "longue" lutte contre la récession.

Visit msnbc.com for breaking news, world news, and news about the economy

JFH avec Rue89

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK