Crise en RDC: Kinshasa met en garde les ONG qui accepteraient l'aide financière belge

Le ministre congolais des Affaires étrangères Léonard She Okitundu.
Le ministre congolais des Affaires étrangères Léonard She Okitundu. - © KIRILL KUDRYAVTSEV - AFP

Le ministre congolais des Affaires étrangères Léonard She Okitundu a menacé les ONG qui accepteraient l'argent de la Belgique de se voir interdire de travailler dans le pays, rapporte le magazine Jeune Afrique sur son site internet.

Après avoir refusé de participer à la conférence des donateurs de l'ONU sur la RDC, qui se déroule ce vendredi à Genève (Suisse), le gouvernement congolais rejette la quote-part d'aide humanitaire de la Belgique, qui a déjà débloqué plus de 11,6 millions de dollars sur les 18 millions promis à ce jour. Les Nations Unies espèrent lever au total 1,68 milliard de dollars.

Plusieurs agences onusiennes concernées

"Les ONG qui recevront cet argent ne seront pas autorisées à travailler dans notre pays", prévient le chef de la diplomatie congolaise. "La Belgique a décidé de rompre de manière unilatérale sa coopération bilatérale avec nous, nous devons aller au bout de cette logique."

Plusieurs agences du système onusien sont directement concernées par cette mise en garde du gouvernement congolais: l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) ou encore le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK